GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Les derniers chiffres de l’emploi viennent au secours d’Obama

    media Le 3 septembre, à Charlotte, en Caroline du Nord, en marge de la convention nationale démocrate. REUTERS/Jessica Rinaldi/Files

    L’annonce par le département d'Etat au Travail d’une baisse du chômage qui passe de 8,1% à 7,8%, ne pouvait venir à meilleur moment pour Barack Obama dont la terne prestation lors du débat de Denver a provoqué une certain inquiétude parmi ses supporters.

    De notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Le président Obama avait besoin de cette bonne nouvelle pour dissiper la fâcheuse impression qu’il avait laissée mercredi 3 octobre lors de son premier débat avec Mitt Romney.

    Ce sont 114 000 emplois qui ont été crées en septembre et le chômage a baissé de 0,3%, ramenant le taux à 7, 8%, soit exactement le même que lorsque le président avait pris ses fonctions en 2009.

    Il n’a pas manqué de souligner cette amélioration lors d’un rassemblement en Virginie : « Grâce à la force et à la tenacité des Américains, nous avons fait trop de progrès pour retourner aux politiques qui nous ont conduites à la crise. Je ne peux permettre que cela se reproduise, je ne le permettrai pas, et c’est pourquoi je brigue un second mandat de président des Etats-Unis. »

    Mitt Romney lors d’une réunion publique également en Virginie a tout naturellement commenté différemment les derniers chiffres du département du Travail : « La raison pour laquelle le taux de chômage a baissé cette année est essentiellement parce que de plus en plus de gens ont cessé de chercher du travail. C’est pourquoi le chômage semble régresser, mais en réalité, si ces gens qui ont renoncé étaient pris en compte, le taux de chômage serait près de 11%. »

    Les indicateurs sont au vert, indiquant une reprise, même molle, et cela peut suffire à aider Barack Obama à garder, lui, son emploi.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.