GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Election présidentielle au Venezuela: ces quatre petits candidats oubliés

    media L'omniprésence des candidats vedettes, Chavez et Capriles, cache les 4 autres petits candidats à l'élection présidentielle 2012. REUTERS/Tomas Bravo

    Au Venezuela, 19 millions d'électeurs sont invités à élire un nouveau président de la République, dimanche 7 octobre, parmi les six candidats en lice. Le président sortant Hugo Chavez, son adversaire Henrique Capriles sont au coude à coude. Mais quatre candidats dissidents ont eu bien du mal à faire entendre leur voix.
     

    Avec notre envoyé spécial à Caracas, François-Xavier Freland

    Personne n'en parle. Certains ne savent même pas qu'ils existent. Face aux deux principaux adversaires charismatiques de cette présidentielle, Chavez d'un côté, Capriles de l'autre, les quatre petits candidats ont bien du mal à exister.

    Ils ont pourtant tous réussi à recueillir un million de signature pour pouvoir enregistrer leur candidature au Conseil national électoral. La plus originale, Maria Bolivar, juriste de 37 ans, originaire de la ville pétrolière de Maracaibo au nord-ouest, propose d'éradiquer le fléau qui ronge le pays, à savoir l'insécurité par l'amour, l'éducation et le sport.

    Un million par habitant

    Une autre femme est encore plus folklorique et presque à l'extrême gauche de Chavez, Reina Sequera. Cette syndicaliste de 49 ans propose ni plus ni moins de rendre les richesses pétrolières du pays aux Vénézueliens, en versant un million de dollars à chaque habitant.

    Un autre syndicaliste, Orlando Chirino, 63 ans candidat du Parti socialisme et liberté, ne se reconnait dans un aucun des deux candidats qu'il considère bourgeois et préconise le vrai socialisme.

    République chrétienne

    Enfin, le plus conservateur d'entre eux, Luis Reyes, un avocat de 52 ans, veut partir en croisade contre l'insécurité, Bible en main, et instaurer une république chrétienne du Venezuela.

    Entre un Hugo Chavez profondément croyant depuis sa maladie, un Capriles qui met le destin de son pays entre les mains de Dieu, le Venezuela du socialisme du XXIe siècle, est bel et bien religieux.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.