GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    A l’origine de la crise des subprimes, Fannie Mae et Freddie Mac renouent avec les bénéfices

    media Le siège social du groupe de refinancement hypothécaire Fannie Mae, à Washington. REUTERS/Jason Reed

    Au centre de la crise des subprimes en 2008, les deux organismes de crédits immobiliers Fannie Mae et Freddie Mac refont surface. L'amélioration de la situation aux Etats-Unis leur permet d'envisager de rembourser l'aide du gouvernement américain.

    Les conséquences économiques et sociales de la crise des crédits hypothécaires à risque de 2008 continuent à se faire sentir dans le monde entier. Mais les deux organismes de crédit par lesquels le scandale est arrivé, Fannie Mae et Freddie Mac, devraient commencer à rembourser leur dette au gouvernement américain plus vite que prévu.

    Tous deux renouent avec les bénéfices grâce à l'amélioration du marché immobilier aux Etats-Unis, qui entraîne la remontée des prix et la diminution des défauts de paiement.

    Et pourtant, en septembre 2008, pour éviter leur effondrement aux effets incalculables parce qu'ils détenaient plus de la moitié des crédits immobiliers américains, le gouvernement avait nationalisé Fannie Mae et Freddie Mac.

    Leur sauvetage devrait coûter finalement 76 milliards de dollars au contribuable américain d'ici 2015. C'est beaucoup, mais beaucoup moins cependant que les 142 milliards de dollars qui avaient été prévus au plus fort de la crise.

    Des 188 milliards de dollars d'aide publique, le Trésor américain a déjà récupéré 46 milliards de dollars de dividendes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.