GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Un scandale de corruption éclabousse l’une des plus grandes universités du Chili

    media Des étudiants manifestent leur colère contre le système éducatif chilien devant l'université de Santiago, le 8 novembre 2012. REUTERS/Ivan Alvarado

    Au Chili, la fin de l’année scolaire approche, les universités commencent leur processus d’admission pour l’année prochaine. C’est le cas à l’Université de la Mer, une faculté que le ministère de l’Education veut pourtant faire fermer. Cette université privée, parmi les plus grandes du pays, est au cœur d’un retentissant scandale de trafic d’influence et de corruption.

    Avec notre correspondante à Santiago, Claire Martin

    « Ici, j’ai réussi à atteindre mes objectifs ». Sous des visages de Chiliens souriants, c’est le slogan que l’Université de la Mer affiche sur son site internet pour inciter à s’inscrire à la rentrée prochaine. Jeudi encore, le ministre de l’Education Harald Beyer répétait pourtant son intention de fermer cette fac privée, qui compte 13 établissements dans tout le Chili et 18 000 étudiants.

    Depuis fin juin, elle est pourtant au cœur d’un des plus gros scandales du pays. Au lieu de payer les salaires et les cotisations sociales de ses professeurs, de rembourser ses prêts bancaires et d’améliorer la médiocre qualité de l’enseignement, la direction de l’Université détournait l’argent pour le placer directement dans les poches de ses propriétaires. Ils sont poursuivis en justice pour trafic d’influence et corruption.

    Ce scandale démontre le manque de contrôle et de pouvoir de l’Etat et du ministère de l’Education sur l’enseignement supérieure privé. Elle conforte le mouvement étudiant qui réclame depuis un an et demi une éducation publique et de qualité.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.