GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 22 Octobre
Mardi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le retrait américain du traité nucléaire avec la Russie est un «pas dangereux» (Moscou)
    • Politique française: Laurent Wauquiez (LR) juge Emmanuel Macron «déconnecté» de la réalité de ses concitoyens (Le Parisien)
    Amériques

    Etats-Unis: Obama presse les membres du Congrès de trouver un terrain d’entente pour éviter le «mur budgétaire»

    media

    Les négociations se poursuivent aux Etats-Unis entre démocrates et républicains pour éviter le désormais fameux «mur budgétaire». Mercredi 28 novembre, Barack Obama a fait pression sur le Congrès pour qu’il parvienne à un accord avant la fin de l’année. Faute de quoi, les Américains verront leurs impôts augmenter en flèche à partir du 2 janvier.

    Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

    Augmentation d’impôts pour les démocrates, réduction des dépenses fédérales pour les républicains. Jusqu’à présent, les deux partis n’ont pas trouvé de terrain d’entente. Mais le temps presse. Et fort de sa réélection, Barack Obama met la pression sur les élus au Congrès, notamment sur les républicains.

    « Notre but ultime est de parvenir à un accord qui permette de contrôler notre déficit à long terme de manière juste et équilibrée. Ce serait bon pour nos entreprises, pour notre économie et pour l’avenir de nos enfants. Je pense que les deux partis peuvent s’accorder sur un cadre dans les prochaines semaines. En fait, j’espère que ce sera fait avant Noël. »

    Ce jeudi 29 novembre, le président américain déjeunera avec son ex-adversaire Mitt Romney, invité à la Maison Blanche. Pas sûr que cela plaise outre mesure au camp républicain, dans un pays où les candidats malheureux à la présidentielle sont souvent jetés aux oubliettes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.