GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Octobre
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La police de Los Angeles ouvre une enquête visant Harvey Weinstein pour agression sexuelle
    • Brexit: May demande à l'UE de lui donner un accord qu'elle puisse «défendre» devant les Britanniques
    Amériques

    Commerce des armes: prochaine reprise des négociations à l'ONU

    media

    En plein coeur du débat sur les armes à feu aux Etats-Unis, l'Assemblée générale de l'ONU a voté à une large majorité la reprise des négociations pour tenter d'obtenir un traité mondial sur la régulation des armes à feu. Le traité avait échoué en juillet en raison notamment de l'opposition des Etats-Unis.

    Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour

    La nouvelle conférence de l’ONU sur le commerce des armes se tiendra en mars prochain. En juillet dernier, les Etats-Unis et la Russie avaient fait échouer le traité sur le commerce des armes en demandant à la toute dernière minute un délai supplémentaire. Du côté de Washington, les républicains se sont vigoureusement opposés à toute interférence de l’ONU dans la législation américaine et Barack Obama voulait attendre les élections.

    Ce traité de l’ONU ne vise pas à restreindre la possession ou à interdire certains types d’armes, mais simplement à réguler le commerce des armes en empêchant par exemple la vente à un pays si les armes peuvent être utilisées dans des crimes de guerre.

    Le débat sur les armes à feu aux Etats-Unis, après la tuerie de Newtown donne bon espoir que Washington aidera à faire passer ce traité, auquel un certain nombre de pays comme la Russie, l’Egypte, la Chine sont encore très réticents.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.