Réécouter
Ecouter Paris, écouter les villes du monde
Ecouter Bobo-Dioulasso avec les enfants
Ecouter les villes du monde
 
GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
Aujourd'hui
Dimanche 29 Mai
Lundi 30 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Hillary Clinton hospitalisée

    media

    Hillary Clinton a été hospitalisée ce dimanche 30 décembre à New-York à la suite d’une thrombose consécutive à une commotion cérébrale subie il y a une quinzaine de jours. Aux Etats-Unis, les médias suivent attentivement les bulletins de santé. Le dernier fait état d'un caillot de sang détecté entre le cerveau et le crâne, mais les médecins restent confiants.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Hillary Clinton, la secrétaire d’Etat américaine avait attrapé un virus gastrique lors d’un voyage en Europe qui l’avait forcé à se reposer chez elle. Déshydratée, elle s’était évanouie et avait subi une commotion cérébrale ; le caillot sanguin que les médecins ont découvert hier, lors d’un contrôle de routine, semble être la conséquence de cette chute.

    Elle est soignée avec des anti-coagulants, et selon son porte-parole, elle sera sous examen pendant les prochaines 48 heures. Au cours de ses quatre années au département d’Etat, Hillary Clinton a mené un train d’enfer, visitant 192 pays, et parcourant plus d’un million et demi de kilomètres.

    Admirée

    Jusqu’à l’attentat de Benghazi, elle avait fait un sans fautes. Bien qu’elle ait accepté la responsabilité des erreurs commises, elle avait été épargnée par la commission d’enquête. L’ambassadrice à l’ONU, Susan Rice etait monté au créneau pour elle, perdant ainsi sa chance de lui succéder.

    Si son hospitalisation provoque une grande émotion, c’est parce que Hillary Clinton est l’une des personnalités les plus admirées des Américains et que même si elle s’en défend, ils pensent qu’elle sera candidate à la Maison Blanche en 2016, avec cette fois de bonnes chances d’être élue.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.