GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Avril
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    «Mur budgétaire»: dernières négociations avant l'impasse?

    media  
    Au Capitole, le 28 décembre 2012. REUTERS/Mary F. Calvert

    Les négociations d’hier, dimanche 30 décembre, n’ayant abouti à rien de concret, le Sénat reprend ses travaux ce lundi. Il s'agit toujours de tenter de trouver un compromis dans les quelques heures qui restent avant que n’entrent en vigueur de nouveaux impôts et une coupe drastique des dépenses publiques.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Hier, dimanche 30 décembre, les deux partis (républicains et démocrates) ne sont toujours pas parvenus à s’entendre. Ils ont échangé propositions et contre-propositions pour essayer de mettre au point un texte de loi qui puisse être approuvé par le Sénat d’abord, et par la Chambre ensuite, mais ils se sont retrouvés une nouvelle fois dans une impasse. Chaque camp accuse l’autre d’obstruction.

    Le républicain Mitch McConnell affirme la main sur le coeur qu’il veut trouver une solution, mais qu’il a besoin d’un partenaire pour négocier Dans l’émission Meet the Press, le président Obama voit la position des républicains différemment : « La façon dont ils se comportent montre que leur seule priorité est de s’assurer que les crédits d’impôts des Americains les plus riches sont protégés. Ca semble être le thème principal qui les unit ».

    « Douze coups de minuit »

    Les républicains, pour leur part, veulent que les démocrates fassent un effort plus grand pour réduire le déficit, comme l’explique le sénateur John Thune : « Les républicains ne veulent pas voir les nouveaux revenus, en d’autres termes, la hausse des impôts réclamés par les démocrates, être utilisée pour de nouvelles dépenses et c’est ce que nous refusons d’accepter ».

    Le Congrès est engagé dans une course contre la montre s’il veut résoudre le problème avant que ne sonnent les « douze coups de minuit » symboles de la mise en place de nouveaux impôts et une coupe drastique des dépenses publiques.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.