GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Canada : la justice reconnaît aux Métis et Indiens vivant hors des réserves le même statut que les autres autochtones

    media Manifestation d'Amérindiens le 21 décembre à Ottawa. REUTERS/Chris Wattie

    Après 14 ans de bataille judiciaire, des groupes de Métis et d’Indiens ont obtenu devant les tribunaux de bénéficier du même statut que les autres autochtones au Canada. Cette victoire devant la cour fédérale canadienne concerne 600 000 personnes et survient au moment même où les autochtones canadiens se mobilisent à travers le pays pour obtenir davantage de droits.

    Avec notre correspondante à QuébecPascale Guéricolas

    Pour la dirigeante du Congrès national des peuples autochtones, la décision de la Cour fédérale constitue une victoire pour les Métis. Enfin, ils ne seront plus des citoyens de seconde zone. Quelque 200 000 d’entre eux, ainsi que 400 000 Indiens ne vivant pas sur une réserve obtiennent désormais le même statut que les autres autochtones découlant de la loi constitutionnelle de 1867.

    Selon cet accord, le Canada concède un certain nombre de droits, pour la pêche, la chasse, l’accès à l’éducation et aux soins de santé en échange de l’utilisation des territoires autochtones. Des droits qui ne s’appliquent pas immédiatement aux 600 000 nouveaux Indiens, car le juge laisse le gouvernement définir sa politique.

    Les dirigeants canadiens ont cependant l’obligation d’agir et de négocier avec ces citoyens au nouveau statut. Et ce au moment-même où les membres des Premières nations exigent d’être davantage consultés par le gouvernement.

    Ce vendredi, le Premier ministre canadien doit d’ailleurs rencontrer les chefs des principales organisations autochtones pour désamorcer une crise qui dure depuis un mois au Canada.

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.