GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Mexique : le président promulgue une loi pour aider les victimes d'actes criminels

    media Enrique Pena Nieto, président du Mexique. Reuters

    Le président Enrique Peña Nieto a promulgué une loi obligeant les autorités locales et fédérales à aider les victimes d'actes criminels. Cette loi, publiée au journal officiel, le 10 janvier, est un premier pas du nouveau gouvernement mexicain pour retrouver la paix et la justice.

    Avec notre correspondant à Mexico, Patrice Gouy

    Le président Enrique Peña Nieto a promulgué au journal officiel la loi générale des victimes qui avait été approuvé à l’unanimité par le Congres il y a 8 mois. Son prédécesseur, Felipe Calderón avait mis son veto pour éviter une condamnation de sa guerre contre les cartels qui a fait 80.000 morts et 20.000 disparus.

    Cette loi débouchera sur la création d'un système national d'attention pour une réparation intégrale des dommages et une réhabilitation des victimes. Elle devrait permettre également poursuivre les criminels qui bénéficient actuellement d’une impunité totale. Cette loi concerne environ 20.000 personnes et leurs familles.

    C'est donc un système juridique innovateur qui met l’individu, et ses droits fondamentaux au centre de l'attention de l'Etat et de la société. Pour le poète Javier Sicilia à l’origine de ce texte, c’est un bon point pour le nouveau gouvernement mais pour que cette loi ait un poids réel, il réclame l’établissement d’une liste des victimes innocentes et que le monument érigé par Felipe Calderon pour célébrer le bicentenaire de l’indépendance soit transformé en un mémorial pour les milliers de disparus.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.