GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 3 Juillet
Lundi 4 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Hillary Clinton: un dernier discours et puis s'en va

    media Hillary Clinton, le 31 janvier 2013 à Washington, à la veille de la fin de ses fonctions de secrétaire d'Etat. REUTERS/Yuri Gripas

    Hillary Clinton quitte ses fonctions gouvernementales ce vendredi 1er février. La secrétaire d’Etat américaine sera remplacée dès lundi par son successeur, John Kerry. Avant de quitter ses fonctions, l’ex-première dame des Etats-Unis a prononcé un dernier discours de politique internationale, ce jeudi, devant un think tank de Washington. Un discours empreint d’un peu d’émotion, mais surtout très politique.

    Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

    Hillary Clinton fait ses adieux 11/10/2013 - par Raphaël Reynes Écouter

    Hillary Clinton est un peu triste de partir. Après quatre années passées à la tête de la diplomatie américaine, la secrétaire d’Etat rend son tablier, fière, dit-elle, de son bilan au département d’Etat. « Sous la présidence de Barack Obama, nous avons mis un terme à la guerre en Irak, débuté la transition en Afghanistan et rendu justice contre Oussama ben Laden », a ainsi énuméré Hillary Clinton lors de son discours. Ce dernier point est sans doute le plus discutable, d’un point de vue purement juridique en tout cas. Il est aussi très politique.

    Si d’aucuns en doutaient, la « diplomate » Hillary Clinton montre qu’elle sait aussi frapper du poing sur la table. « La puissance militaire américaine est, et doit rester, la plus grande du monde. Notre pouvoir diplomatique est efficace parce que les Etats-Unis peuvent soutenir leurs paroles par des actes. Nous poursuivrons al-Qaïda sans relâche et nous ferons ce qui est nécessaire pour empêcher l’Iran d’obtenir l’arme nucléaire », a-t-elle prévenu.

    Les mauvaises langues diront que ce discours d’adieux ressemblait un peu à un discours de candidature présidentielle. Mais officiellement, Hillary Clinton n’est toujours pas candidate pour 2016.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.