L’ONU déclare 2013 année internationale du quinoa - France - RFI

Expand Player
Play

À l'écoute Autour de la question

 

  1. 14:33 TU Autour de la question
  2. 15:00 TU Journal
  3. 15:10 TU Radio foot internationale
  4. 15:30 TU Journal
  5. 15:33 TU Radio foot internationale
  6. 16:00 TU Journal
  7. 16:10 TU Sessions d'information
  8. 16:30 TU Journal
  9. 16:33 TU Sessions d'information
  10. 16:40 TU Accents d'Europe
  11. 17:00 TU Journal
  12. 17:10 TU Décryptage
  13. 17:30 TU Journal
  14. 17:33 TU Sessions d'information
  15. 17:40 TU Débat du jour
  16. 18:00 TU Journal
  17. 18:10 TU Grand reportage
  18. 18:30 TU Sessions d'information
  19. 19:00 TU Journal
  20. 19:10 TU La bande passante
  21. 19:30 TU Journal
  22. 19:40 TU La bande passante
  23. 20:00 TU Journal
  24. 20:10 TU Couleurs tropicales
  25. 20:30 TU Journal
  1. 14:33 TU Autour de la question
  2. 15:00 TU Journal
  3. 15:10 TU Radio foot internationale
  4. 15:30 TU Journal
  5. 15:33 TU Radio foot internationale
  6. 16:00 TU Journal
  7. 16:10 TU Sessions d'information
  8. 16:30 TU Journal
  9. 16:33 TU Sessions d'information
  10. 16:40 TU Accents d'Europe
  11. 17:00 TU Journal
  12. 17:10 TU La bande passante
  13. 17:30 TU Journal
  14. 17:33 TU Sessions d'information
  15. 17:40 TU La bande passante
  16. 18:00 TU Journal
  17. 18:10 TU Grand reportage
  18. 18:30 TU Sessions d'information
  19. 19:00 TU Journal
  20. 19:10 TU Décryptage
  21. 19:30 TU Journal
  22. 19:40 TU Débat du jour
  23. 20:00 TU Journal
  24. 20:10 TU Couleurs tropicales
  25. 20:30 TU Journal
fermer

Amériques

Alimentation Ban Ki-moon Bolivie ONU Réchauffement climatique

L’ONU déclare 2013 année internationale du quinoa

media

Le quinoa, une céréale venue des Andes, est devenu très populaire chez les amateurs de nourriture bio. L’Assemblée générale des Nations unies vient de déclarer 2013 année internationale du quinoa, avec pour objectif de promouvoir cette graine comme une réponse à la malnutrition.

Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour

L’Assemblée générale de l’ONU avait déjà proclamé l’année internationale de la pomme de terre ou des fibres naturelles, 2013 sera donc celle du quinoa. Le sujet peut faire sourire, mais le Secrétaire général Ban Ki-moon assure que cette graine venue des Andes a toutes les vertus.

« Le quinoa s’adapte à tout, affirme-t-il. On peut le faire pousser dans presque toutes les conditions, même dans les terrains les plus secs. C’est très important, alors que le réchauffement climatique provoque de plus en plus de désertification ».

Le président bolivien Evo Morales, lui-même ancien cultivateur de quinoa, a fait le déplacement à New York. L’ONU veut que le quinoa ne reste pas cantonné aux magasins bio et au commerce équitable, mais que la culture de cette super-graine riche en protéines contribue à réduire le milliard d’individus qui souffre de malnutrition et aide les petits paysans à rester sur leurs terres.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.