GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juillet
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Explosion en Allemagne: l'auteur a fait un séjour en clinique psychiatrique (agence)
    • Explosion en Allemagne: les autorités la qualifient d'attentat (agence)
    • Explosion en Allemagne: un attentat islamiste «pas exclu» (ministre)
    • Allemagne: l'explosion a été provoquée par un réfugié syrien de 27 ans (agence)
    Amériques

    Haïti: l'ex-dictateur Jean-Claude Duvalier enfin face à la justice

    media

    L’ancien dictateur aux commandes d'Haïti durant les années 1970-1980 a enfin accepté de comparaître devant la cour d’appel de Port-au-Prince. Convoqué depuis plusieurs semaines, Jean-Claude Duvalier s’était défilé à trois reprises. A la barre, « Baby Doc » n’avait pas l’air inquiet, au contraire, il a lancé au juge : « Qu’avez-vous fait de mon pays ? ». Pourtant, il est accusé d’arrestations arbitraires, tortures et détentions illégales.

    Selon Reed Brody, conseiller juridique et porte-parole de Human Rights Watch, Jean-Claude Duvalier sait qu’il sera difficile de le juger. De plus, il peut compter sur des soutiens au plus haut niveau de l’Etat.

    C'est difficile parce que le système de justice est très faible (...) et c'est des crimes qui ont été perpétrés il y a 25, 30 ou 35 ans.
    Reed Brody Conseiller juridique et porte-parole de Human Rights Watch 11/10/2013 - par Sami Boukhelifa Écouter

    Mais même si rien n’a encore été tranché dans cette affaire, le fait que Jean-Claude Duvalier se retrouve sur le banc des accusés est un fait historique.

    Si quelqu'un comme Duvalier n'est pas jugé, comment on va juger quelqu'un qui a volé un poulet pour faire vivre sa famille ? Comment on peut instaurer un Etat de droit quand celui qui est accusé des pires crimes s'en tire ?
    Reed Brody Conseiller juridique et porte-parole de Human Rights Watch 11/10/2013 - par Sami Boukhelifa Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.