GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 9 Décembre
Samedi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Un drone survole New York? Le FBI mène l’enquête

    media L'aéroport international JFK à New York. Foto: www.nationalterroralert.com

    Le FBI a lancé cette semaine un appel à témoin hors du commun, aux Etats-Unis. La police fédérale américaine demande à toute personne ayant des informations sur un drone qui aurait volé dans la région de New York, le lundi 4 mars, de bien vouloir la contacter d’urgence. Il ne s’agit pas d’un canular.

    Avec notre envoyé spécial permanent à Washington, Raphaël Reynes

    La scène se passe le lundi 4 mars 2013 aux abords de l’aéroport John-Fitzgerald-Kennedy de New York. Un appareil de la compagnie italienne Alitalia est en approche lorsque le pilote de l’avion appelle la tour de contrôle de JFK : « Nous venons de voir passer un drone ». Incrédule, l’aiguilleur du ciel demande confirmation. Le site LiveATC.net enregistre la conversation.

    Dans la suite de la conversation, on peut entendre l’aiguilleur du ciel prévenir les équipages des autres avions en approche et leur demander s’ils ont vu quelque chose. Les réponses sont toutes négatives.

    Un drone ? A 450 mètres d’altitude ? A proximité de New York, plus précisément 6 à 8 km au sud-est de JFK, selon le pilote, soit au-dessus de Long Island ? L’Agence fédérale de l’aviation (FAA) ouvre immédiatement une enquête suivie de près par le FBI qui cherche « à identifier et localiser l’appareil et son opérateur ». Un engin décrit par l’équipage d’Alitalia comme « noir, pas plus grand qu’un mètre et doté de quatre hélices ».

    Sur HuffPostLive, Peter Asaro, expert en drones de l’université New School (New York), estime qu’il y a de fortes chances pour qu’il s’agisse en fait d’un avion commandé par radio. Ce qui resterait illégal, une circulaire de la FAA prévoyant que les propriétaires d’avions radiocommandés ne puissent pas voler à plus de 120 m d’altitude et doivent prévenir la tour de contrôle s’ils sont situés dans un rayon de 5 km autour d’un aéroport.

    Mais comme le souligne un internaute sur le forum de LiveATC.net, il est vrai que tout est possible, à New York. On peut même voir des hommes voler autour du Brooklyn Bridge !

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.