GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Etats-Unis:Trump annonce un nouveau départ de son gouvernement, son ministre de l'Intérieur
    • «Gilets jaunes»: mobilisation en recul avec 33 500 manifestants dans toute la France (minsitère de l'Intérieur)
    • Pour l'ancien président de la République, François Hollande, le mouvement des «gilets jaunes» est en «phase de conclusion»
    • Mouvement des «gilets jaunes»: «Moins de 3000 manifestants» à Paris en début d'après-midi (préfecture)
    • «Gilets jaunes»: 63 gardes à vue à Paris contre 335 samedi dernier à la mi-journée, indique la préfecture
    • «Gilets jaunes»: un conducteur décède après avoir percuté un camion à la frontière belge (préfecture)
    Amériques

    Chili: le corps du poète Pablo Neruda sera exhumé le 8 avril

    media Le poète Pablo Neruda à Santiago en 1972. Fuente: Wikimedia/Revista argentina "Siete días ilustrados".

    La justice veut éclaircir les circonstances de sa disparition. L'écrivain Pablo Neruda est mort d'un cancer de la prostate en 1973, quelques jours après le coup d'Etat militaire, c'est en tout cas la version officielle. Mais les proches de Neruda n'y croient pas. Ils évoquent un assassinat.

    Pablo Neruda est mort le 23 septembre 1973. Quelques jours avant, le 11 septembre, le général Augusto Pinochet renversait le gouvernement socialiste de Salvador Allende. Neruda était un fervent partisan du président socialiste, il le défendait dans ses poèmes. Mais l'engagement politique du prix Nobel de littérature de 1971, membre du Parti communiste chilien, a-t-il fait de lui un ennemi à abattre ? C'est ce que pense en tout cas son ancien chauffeur. Selon Manuel Araya, les militaires auraient empoisonné Neruda dans l'hôpital pour l'empêcher de s'exiler.

    L'an dernier, le parti communiste chilien avait relancé l'affaire et demandé l'exhumation du corps. La justice s'est procurée différents dossiers médicaux, dont celui de l'hôpital Cochin à Paris où Neruda avait été hospitalisé au début des années 70. Dans ces dossiers, le juge Mario Carroza a découvert de nouveaux éléments qui ont permis l'ouverture d'une enquête.

    Ce juge a l'expérience de fouiller dans le passé de la dictature chilienne. C'est lui qui a ordonné l'an dernier l'exhumation du corps de l'ancien président Salvador Allende, mort pendant le coup d'Etat. L'expertise médicale a finalement conclu au suicide.

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.