Le maire de New York finance une campagne contre les armes à feu - Amériques - RFI

 

  1. 19:10 TU GEOPOLITIQUE S 1
  2. 19:30 TU Journal
  3. 19:40 TU GEOPOLITIQUE S 2
  4. 20:00 TU Journal
  5. 20:10 TU Musiques du monde
  6. 20:30 TU Journal
  7. 20:33 TU Musiques du monde
  8. 21:00 TU Journal
  9. 21:10 TU Musiques du monde
  10. 21:30 TU Journal
  11. 21:33 TU Musiques du monde
  12. 22:00 TU Journal
  13. 22:10 TU Archives d'Afrique
  14. 22:30 TU Journal
  15. 22:40 TU Archives d'Afrique
  16. 23:00 TU Journal
  17. 23:10 TU Si loin si proche
  18. 23:30 TU Journal
  19. 23:33 TU Si loin si proche
  20. 19:10 TU GEOPOLITIQUE D 1
  21. 19:30 TU Journal
  22. 19:40 TU GEOPOLITIQUE D 2
  23. 20:00 TU Journal
  24. 20:10 TU La marche du monde
  25. 20:30 TU Journal
  1. 21:00 TU Journal
  2. 21:10 TU Orient hebdo
  3. 21:30 TU Journal
  4. 21:33 TU Le club RFI
  5. 22:00 TU Journal
  6. 22:10 TU Archives d'Afrique
  7. 22:30 TU Journal
  8. 22:40 TU Archives d'Afrique
  9. 23:00 TU Journal
  10. 23:10 TU EN SOL MAJEUR 1S
  11. 23:30 TU Journal
fermer

Amériques

criminalité Défense Etats-Unis

Le maire de New York finance une campagne contre les armes à feu

media

Le maire de New York se lance dans la campagne contre les armes aux USA. Michael Bloomberg finance à titre personnel une campagne publicitaire de 12 millions de dollars qui démarre ce lundi 25 mars dans une douzaine d’Etats pour faire pencher la balance en faveur de la loi sur le contrôle des armes discutée au Sénat le mois prochain.

Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour

Cette campagne publicitaire que Michael Bloomberg paye de sa poche vise 13 Etats, clés comme l’Arizona et l’Arkansas, où les sénateurs sont hésitants sur la question des contrôles pour l’achat d’armes à feu.

Le spot s’adresse directement à ceux qui possèdent une arme. On y voit un homme blanc, fusil à la main, assis à l’arrière de son pick-up : « Les armes sont pour chasser et protéger ma famille. Je crois au second amendement et je me battrai pour le protéger, mais ce droit vient avec une responsabilité. C’est pourquoi je soutiens les contrôles d’antécédents pour que les criminels et les malades mentaux ne puissent pas se procurer des armes ».

Avec cette campagne, Michael Bloomberg souhaite contrer le lobby des armes de la NRA avant le débat au Sénat, et donner un coup de pouce à une mesure soutenue par une large majorité d’Américains. Le contrôle d’antécédents à l’achat est la mesure phare du projet de loi. L’interdiction des fusils d’assaut, trop controversée, ayant été abandonnée par les sénateurs américains.

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.