GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 9 Décembre
Samedi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Laos: John Kerry exige des explications sur la disparition d’un militant de la société civile

    media

    Cent jours exactement après la disparition au Laos du militant Sombath Somphone, le secrétaire d’Etat américain John Kerry est directement intervenu auprès des autorités laotiennes pour exiger des explications sur son sort. C’est la seconde requête des Etats-Unis auprès de Vientiane sur cette affaire.

    C’est sur un ton ferme que John Kerry s’est adressé aux autorités laotiennes dimanche 24 mars pour exiger que le gouvernement fasse « tout ce qui est en son pouvoir pour répondre sans délai » de la disparition du militant des droits civiques, âgé de 62 ans. Une demande déjà formulée par Hilary Clinton lorsqu’elle était encore à la tête de la diplomatie américaine.

    Sombath Somphone a été vu pour la dernière fois le 15 décembre dernier, alors qu’il sortait d’un commissariat de la capitale encadré par deux personnes qui n'ont pas été identifiées. Fondateur d’une ONG environnementale, c’est l’un des principaux acteurs de la société civile, militant notamment pour l’éducation, la lutte contre la pauvreté et contre les confiscations de terres aux paysans.

    Pour John Kerry, l'absence de réponse des autorités laotiennes jette le doute sur la volonté d'ouverture du régime communiste et son engagement à respecter l'Etat de droit. La disparition de Sombath Somphone renvoie à un passé où les disparitions inexpliquées étaient courantes, ajoute encore le secrétaire d'Etat.

    Ce n’est effectivement pas la seule affaire de disparition qui préoccupe Washington : trois Américains d’origine laotienne n’ont plus donné signe de vie depuis le 6 janvier, et la semaine dernière, l’ambassadeur des Etats-Unis à Vientiane a reproché au gouvernement d’avoir empêché des responsables américains de mener leur enquête. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.