GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Aujourd'hui
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Vaste mouvement de protestation au Brésil contre la vie chère

    media

    Des dizaines de milliers de Brésiliens ont manifesté, ce lundi 17 juin 2013, à Sao Paulo et dans la plupart des grandes villes du pays. Ils protestaient contre la hausse des prix des transports publics et le coût du Mondial de football 2014, alors que se déroule actuellement la Coupe des confédérations, véritable répétition générale un an avant la Coupe du monde. A Brasilia, où se trouve le palais présidentiel, les manifestants en colère ont même envahi le Parlement.

    Avec notre correspondant à Rio de Janeiro, François Cardona

    Ce sont plus de 100 000 personnes qui ont défilé dans l’avenue Rio-Branco, à Rio de Janeiro, dans le centre des affaires. Une manifestation pacifique qui a dégénéré en début de soirée, lorsque les protestataires ont tenté d’envahir le Parlement régional. Les affrontements avec les forces de l’ordre ont provoqué de nombreux blessés, avec des scènes de chaos dans le centre de Rio.

    Le mouvement de protestation avait commencé il y a plus d’une semaine à Sao Paulo, la capitale économique du pays, suite à l’augmentation de 7% du prix des transports publics. Désormais, c’est tout le pays qui manifeste. Lundi soir, ils étaient des centaines de milliers dans tout le Brésil à être descendus dans la rue : à Porto Alegre, Belo Horizonte, Maceio, Fortaleza, Salvador et même à Belem en Amazonie, où plus de 10 000 personnes sont sorties dans la rue pour manifester.

    Tension en pleine Coupe des fédérations

    A Sao Paulo, une manifestation pacifique a réuni plus 65 000 manifestants sans heurts à déplorer avec la police alors que la semaine dernière des affrontements avaient laissé de très nombreux blessés sur le trottoir. Il n'y avait pas eu de telles manifestations au Brésil depuis très longtemps et les autorités sont particulièrement préoccupées, car en ce moment se joue la Coupe des confédérations.

    Des événements d’autant plus préoccupants qu’à Brasilia, où se trouve le palais présidentiel, les manifestants ont envahi le Parlement, hier soir. Et les gens sont même montés sur son toit. Le gouvernement a donc dû sortir de sa réserve. Car, pendant les 15 prochains jours se joue la Coupe des confédérations ce qui est une sorte de test pour les autorités à un an de la Coupe du monde de football.

    Le ministre des Sports s’est donc chargé d’avertir les protestataires : « Nous ne permettrons pas que des manifestations perturbent les événements que nous nous sommes engagés à réaliser », a déclaré sèchement le ministre Aldo Rebelo. Sur les réseaux sociaux, un nouvel appel à manifester circule déjà pour ce mardi 18 juin. La protestation ne semble que commencer.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.