GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Les Etats-Unis et les talibans vont renouer le dialogue

    media

    L’annonce a été faite ce mardi par Washington, le jour même où le gouvernement afghan reprenait le contrôle intégral de la sécurité du pays, en remplacement de la force de l’OTAN. Mais le chemin s’annonce compliqué.

    Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

    De l’aveu même d’un diplomate, à Washington, le parcours qui débute sera difficile. L’envoyé spécial de Barack Obama pour l’Afghanistan doit se rendre à Kaboul et à Islamabad, cette semaine. Et James Dobbins va d’abord s’arrêter en Turquie et au Qatar, où les talibans viennent justement d’ouvrir un bureau pour faciliter d’éventuelles négociations de paix avec Kaboul. La première rencontre depuis des années pourrait donc se tenir dans les tous prochains jours.

    Mais les positions des différents protagonistes du conflit restent difficilement conciliables. Notamment à propos du futur régime au pouvoir à Kaboul ou de la présence de soldats américains sur le territoire afghan. Les Etats-Unis ont toujours affirmé qu’ils ne quitteraient pas l’Afghanistan « tant qu’il représenterait une menace » pour leur sécurité. Et si les talibans ont récemment annoncé qu’ils n’autoriseraient personne « à utiliser le territoire afghan pour menacer les autres pays », ils n’ont pas explicitement mentionné al-Qaïda, pourtant directement pointée du doigt par les Etats-Unis.

    La présence des soldats américains en Afghanistan, c’est précisément ce qui a empêché jusqu’à présent toute négociation de paix de se tenir, les talibans refusant de discuter tant qu’il resterait des « envahisseurs » en Afghanistan.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.