Brésil: le roi Pelé s'attire les foudres des manifestants - Amériques - RFI

 

  1. 19:10 TU Grand reportage
  2. 19:30 TU Journal
  3. 19:40 TU Sessions d'information
  4. 20:00 TU Journal
  5. 20:10 TU La bande passante
  6. 20:30 TU Journal
  7. 20:33 TU La bande passante
  8. 21:00 TU Journal
  9. 21:10 TU Couleurs tropicales
  10. 21:30 TU Journal
  11. 21:33 TU Couleurs tropicales
  12. 22:00 TU Sessions d'information
  13. 22:30 TU Sessions d'information
  14. 23:00 TU Journal
  15. 23:10 TU Accents d'Europe
  16. 23:30 TU Journal
  17. 23:33 TU Danse des mots
  18. 19:10 TU GEOPOLITIQUE S 1
  19. 19:30 TU Journal
  20. 19:40 TU GEOPOLITIQUE S 2
  21. 20:00 TU Journal
  22. 20:10 TU Musiques du monde
  23. 20:30 TU Journal
  24. 20:33 TU Musiques du monde
  25. 21:00 TU Journal
  1. 19:10 TU Décryptage
  2. 19:30 TU Journal
  3. 19:40 TU Débat du jour
  4. 20:00 TU Journal
  5. 20:10 TU La bande passante
  6. 20:30 TU Journal
  7. 20:33 TU La bande passante
  8. 21:00 TU Journal
  9. 21:10 TU Radio foot internationale
  10. 21:30 TU Journal
  11. 21:33 TU Radio foot internationale
  12. 22:00 TU Sessions d'information
  13. 22:30 TU Sessions d'information
  14. 23:00 TU Journal
  15. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  16. 23:30 TU Journal
Urgent

Dans un discours prononcé devant la foule sur la place de la Nation, rebaptisée «place de la révolution», le lieutenant-colonel Zida a annoncé la suspension de la Constitution. Mais il ne s'exprime pas au nom du chef d'état-major, proclamé chef de l'Etat un peu plus tôt dans la journée. Une partie de l'armée semble ne pas reconnaître l'autorité du général Traoré. Le lieutenant-colonel Zida est le commandant adjoint du Régiment de sécurité présidentielle.Suivez en direct l'évolution de la situation.

fermer

Amériques

Brésil Crise économique Football

Brésil: le roi Pelé s'attire les foudres des manifestants

media Pelé, l'icône du football brésilien, moqué par les protestataires. Wikipedia

Alors que plusieurs joueurs de l'équipe nationale de football du Brésil ont exprimé leur soutien aux manifestations qui se déroulent depuis plusieurs jours dans le pays, en pleine Coupe des Confédérations, la plus grande idole brésilienne de tous les temps, Pelé, est devenue depuis mercredi soir la cible des protestataires. L'ex-attaquant vedette de la Seleçao est désormais la risée des internautes sur Twitter.

A 72 ans, Edson Arantes do Nascimento, le roi Pelé, reste le plus grand symbole du football brésilien. Certes, le triple champion du monde des années 50 et 60 a parfois été critiqué pour son amour très mercantile pour le foot business et pour ses liens avec certains sponsors de la FIFA. Mais il reste encore un symbole de ce que le football brésilien a produit de meilleur.

Son apparition mercredi soir devant les écrans, portant le maillot de la sélection brésilienne, a pourtant irrité nombre de ses compatriotes. Et pour cause : celui qui est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de football de tous les temps a appelé à la fin des manifestations.

Moqué sur les réseaux sociaux

« Une fois encore, je veux demander aux Brésiliens de ne pas se tromper », a clamé l’ancien attaquant. « Nous allons oublier toute cette confusion qui règne dans le pays, toutes ces manifestations, et nous dire que l'équipe du Brésil incarne notre pays, que c'est notre sang. Nous n'allons pas abandonner notre sélection. Nous allons la soutenir jusqu'au bout ».

Des propos qui ont irrité ceux qui manifestent au Brésil et qui ont fait de Pelé la cible de critiques et moqueries sur les réseaux sociaux. « Le Roi du foot » est peut-être un peu mort ce soir.

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.