GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 24 Novembre
Lundi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Colombie: la mairie de Bogota décrète le couvre-feu dans toute la ville après des violences et des pillages
    Amériques

    Affaire Snowden: pas d'incidence sur les négociations entre UE et les Etats-Unis

    media Une caméra de surveillance, devant le siège de la Commission européenne, à Bruxelles, le 1er juillet 2013. REUTERS/Francois Lenoir

    Les Etats-Unis et l'Union européenne ont donné ce lundi 8 juillet à Washington le coup d'envoi de vastes négociations visant à créer l'une des plus grandes zones de libre-échange dans le monde, dans un climat assombri par l'affaire Snowden. Cette affaire d'espionnage a provoqué la colère des Européens. Certains demandaient même la suspension de ces négociations.

    Une grosse colère qui fait pschitt. L’ampleur du système d’écoutes mis en place par les Etats-Unis pour espionner leurs alliés européens a fait scandale, surtout au sein du Parlement européen où une majorité de députés demandaient la semaine dernière la suspension des négociations.

    François Hollande, lui aussi, s’interrogeait : comment négocier dans un tel climat ? Mais les Allemands n’ont pas voulu mélanger intérêts politiques et intérêts commerciaux. L’Europe s’est donc couchée sur la promesse d’explications à venir. Avait-elle le choix ?

    Soulever un coin du tapis

    Les services de renseignement américains collaborent étroitement avec la plupart des pays occidentaux, Edward Snowden l’a bien précisé. Soulever un coin du tapis dans lequel les Américains se sont pris les pieds pouvait faire encore plus de dégâts.

    D’autre part, les Etats-Unis se tournent aussi commercialement vers l'Asie. Sans un accord commercial avec le Vieux continent, le centre du monde basculera, c’est certain. C’est bien ce qui motive Angela Merkel et David Cameron. Les dirigeants allemand et britannique souhaitent que l’Europe s’ouvre vers les Etats-Unis pour sortir de la crise. François Hollande, lui, semble moins pressé.

    Un accord sans précédent

    Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

    Pas de télévision ni un seul journaliste n’a été invité à couvrir ce premier tour de négociations. C’est pourtant un événement majeur : la zone de libre-échange qui pourrait voir le jour serait la plus grande au monde. Il s’agit de faire tomber les barrières douanières qui existent actuellement entre les Etats-Unis et l’Union européenne. Cela représenterait un apport de 119 milliards d’euros dans l’économie européenne, 95 milliards côté américain. Les dirigeants des deux côtés de l’Atlantique assurent par ailleurs que des millions d’emplois sont à la clé.

    Des négociations pour aboutir à un accord similaire ont été menées ces dernières années au sein de l’Organisation mondiale du commerce, mais elles ont jusqu’à présent échoué. L’administration Obama était optimiste sur ces nouvelles discussions bilatérales, mais les récentes révélations sur l’espionnage de l’Union européenne par les Etats-Unis ont assombri le climat.

    Les discussions s’annoncent donc difficiles à cause de cette affaire. Mais pas seulement. Plusieurs points de négociations risquent de provoquer des tensions : l’agriculture, notamment les OGM, chéris par les Américains, mais strictement régulés en Europe ; l’audiovisuel, qui a provoqué une bataille entre la France et l’Union européenne. Paris a obtenu l’exclusion de l’audiovisuel des négociations en cours, mais il pourrait revenir sur la table dans les prochains mois.

    _____________________________________

    A lire et à écouter également, notre chronique « Aujourd'hui l'économie » :

    Les Etats-Unis et l’Union européenne entament les discussions sur l’accord de libre-échange

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.