GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Affaire Snowden: un journaliste du Guardian met en garde les Etats-Unis

    media Le journaliste Glenn Greenwald du Guardian. REUTERS/Sergio Moraes

    Selon Gleen Greenwald, le journaliste britannique à l’origine des révélations de l’ancien agent de renseignement, c’est en Amérique latine qu'Edward Snowden devrait être accueilli, après ses demandes d'asile formulées depuis Moscou. Dans un entretien à un quotidien argentin, Gleen Greenwald met en garde les Etats-Unis sur les capacités de nuisance de Snowden.

    Avec notre correspondant à Buenos Aires, Jean-Louis Buchet

    « Le gouvernement américain doit prier à genoux pour qu’il n’arrive rien à Edward Snowden. S’il lui arrivait quelque chose, toutes les informations qu’il possède seraient rendues publiques et ce serait un cauchemar pour les Etats-Unis. » C’est ce qu'a déclaré Glenn Greenwald, éditorialiste du journal britannique The Guardian, dans un entretien au quotidien argentin La Nación.

    Greenwald, qui est à l’origine de la publication des révélations de l’ancien agent de renseignement, affirme que Snowden détient des documents qui pourraient causer plus de tort aux Etats-Unis en une minute que n’importe quelle autre personne dans l’histoire de ce pays.

    Selon Greenwald, Snowden a partagé ses informations avec plusieurs personnes. S’il était éliminé, celles-ci seraient immédiatement publiées. Le journaliste ajoute que l’Amérique latine est, avec la Chine et la Russie, la seule région du monde qui ait osé défier les Etats-Unis sur cette affaire.

    La réaction des pays de la région à ce qui s’est passé avec l’avion du président bolivien Evo Morales - empêché de survoler le territoire de plusieurs états européens parce que ces derniers pensaient que Snowden était à bord -, lui permet d’affirmer que c’est ici que l’ancien agent pourrait être accueilli. De fait, la Bolivie, le Nicaragua et le Venezuela se sont dit prêts à accorder l’asile politique à Snowden.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.