GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Aux Etats-Unis, plusieurs Etats durcissent leur loi sur l'avortement

    media

    La législature du Texas a adopté une loi qui va rendre de plus en plus difficile les avortements dans cet Etat. Mais le Texas n’est pas le seul à vouloir limiter le droit qu’avaient obtenu les femmes de pouvoir interrompre légalement leur grossesse après une décision historique de la Cour suprême en 1973.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Les efforts de la sénatrice démocrate Wendy Davis qui, pour bloquer une loi anti-avortement avait parlé pendant 11 heures dans l’hémicycle la semaine dernière, n'y auront pas suffi. Le gouverneur Rick Perry a convoqué à Austin une nouvelle session du Parlement à majorité républicaine qui, cette fois, a approuvé l’une des législations les plus restrictives en matière d’IVG (Interruption volontaire de grossesse).

    Toute opération sera désormais interdite après 20 semaines de grossesse. Les médecins avorteurs devront opérer dans des centres agréés par l’Etat, forçant une quarantaine de cliniques à fermer.

    Poussée de la droite chrétienne et des évangélistes

    Le Texas rejoint ainsi onze autres Etats où les interruptions de grossesses sont illégales passées 20 semaines. Et la Caroline du Nord est en train d’adopter une loi identique à celle du Texas.

    Sous la poussée de la droite chrétienne et des évangélistes, les républicains sont en train progressivement d’essayer de réduire la portée de la décision historique qu’avait prise la Cour suprême en 1973 en légalisant l’avortement.

    Les mouvements féministes et les organisations de planning familial s’inquiétent de voir menacé ce qui avait été pour les femmes une grande victoire. Les démocrates ont promis de se battre pour protéger le droit des femmes et la question de l’avortement pourrait bien redevenir un enjeu dans les prochaines élections.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.