GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Mexique: le chef du puissant cartel des Zetas arrêté

    media Une photo du chef du cartel des Zetas, Miguel Angel Treviño, arrêté, hier, lundi 15 juillet 2013, par la marine mexicaine. AFP PHOTO/ Yuri CORTEZ

    Gros coup de filet au Mexique. Des éléments de la marine mexicaine ont arrêté, hier, lundi 15 juillet, le chef du cartel des Zetas, Miguel Angel Treviño, alias le « Z-40 ». Ce narcotrafiquant, qui était également recherché par les Américains, a été capturé sans coup férir dans l’Etat frontalier de Tamaulipas.

    Avec notre correspondant à Mexico, Patrick John Buffe

    Jusqu’à ce jour, il était avec le Chapo Guzman, leader du cartel de Sinaloa, l’un des deux narcotrafiquants les plus recherchés du Mexique. Les autorités offraient 2,5 millions de dollars pour toute information permettant sa capture. Les Américains allaient jusqu'à 5 millions.

    Son arrestation s’est déroulée sans qu’un seul coup de feu ne soit tiré...

    Eduardo Sanchez

    Porte-parole du ministère de l'Intérieur mexicain

    16/07/2013 - par RFI Écouter

    Cet ancien militaire âgé de quarante ans était à la tête d’un cartel très puissant et surtout très sanguinaire. Pour exemple, en août 2010, les Zetas ont exécuté 72 immigrants d’Amérique centrale et du Sud, retrouvés les mains liées dans le dos dans un ranch du nord-est mexicain.

    Coup dur au narcotrafic

    Jusqu’à la moitié des années 2000, les Zetas étaient le bras armé du cartel du Golfe dont ils se sont finalement séparés. Ce qui a provoqué une guerre sans merci entre les deux organisations, ainsi qu’avec d’autres groupes. Plus encore à partir du moment où les Zetas ont entrepris de contrôler une grande partie du trafic de drogue dans tout le Mexique, et même en Amérique centrale.

    Pour le président Peña Nieto, plus qu'un coup d'éclat, cette arrestation est surtout le coup le plus dur qu’il a porté au narcotrafic depuis qu’il a assumé la présidence en décembre dernier. Et la détention de ce baron de la drogue devrait lui permettre de démontrer que sa stratégie, qui se base sur le renseignement et une plus grande coordination entre les corps de sécurité, commence à porter ses fruits.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.