GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Dans une favela de Rio, le pape François appelle à plus de solidarité pour garantir la sécurité

    media Le pape François a traversé la favela de Varginha, ce jeudi 25 juillet. REUTERS/Pilar Olivares

    Le pape François a été acclamé ce jeudi 25 juillet au matin par les habitants de la petite favela de Varginhos, récemment sécurisée, dans le nord de Rio. Prière dans la minuscule chapelle, visite dans une famille et discours à forte connotation sociale sur le terrain de football, ont été au programme de cette visite.

    Avec notre envoyé spécial à Rio de Janeiro, Antoine-Marie Izoard

    A Rio, la petite favela de Varginha a accueilli, avec une chaleur incroyable et sous une pluie battante, le pape François. Il a parcouru une rue à pied et salué de nombreux habitants avant de prendre la parole sur un petit terrain de football trempé, au milieu de maisons parfois bien délabrées.

    « J'aurais bien aimé boire un verre d'eau fraîche avec chacun d'entre vous, un petit café ... mais pas un verre de cachaça ! », a-t-il déclaré avec humour en faisant référence à l'alcool local. Le souverain pontife a appelé de ses voeux des solutions de long terme pour enrayer les problèmes de pauvreté au Brésil.

    Dans la favela, où les forces de l'ordre étaient légion, le pape a affirmé qu'il n'y avait pas de pacification possible sans réels efforts pour intégrer toutes les composantes de la société. Alors que le pays a été récemment secoué par une vague de tensions sociales, il a invité les jeunes à ne pas se laisser décourager par la corruption ambiante et à ne pas s'habituer au mal.

    Le pape François a énuméré les cinq piliers qui soutiennent une nation : la vie, une famille à protéger, une éducation intégrale, la santé et enfin la sécurité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.