GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Juin 2019, mois de juin le plus chaud sur Terre depuis 140 ans (National Oceanic and Atmospheric Administration)
    • «Renvoyez-la!»: Trump dit désapprouver les slogans scandés à son meeting
    • Iran: Rohani appelle Macron à «intensifier» les efforts pour sauver l'accord nucléaire
    • Washington demande à l'Arabie saoudite de libérer le blogueur Raef Badaoui (Pence)
    • Les États-Unis vont pousser pour la liberté religieuse en Corée du Nord (Pence)
    • Sanctions américaines contre des dirigeants de milices liées à l'Iran en Irak (Mike Pence)
    • Tour de France 2019: Simon Yates s'impose dans la 12e étape, Julian Alaphilippe conserve le maillot jaune
    • Maroc: trois hommes condamnés à la peine de mort pour l'assassinat de deux Scandinaves
    Amériques

    Mexique : grand rassemblement contre la réforme énergétique à l'appel de Lopez Obrador

    media Andres Manuel Lopez Obrador appelle tous les Mexicains à défendre le pétrole qui a été nationalisé en 1938. Reuters

    Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté le 8 setembre contre les réformes énergétique et fiscale prévues par le gouvernement . Notamment l’ouverture de la compagnie des pétroles mexicains au secteur privé national et international. Un thème sensible dans ce pays très nationaliste. Ce rassemblement a été organisé dans le centre de Mexico, la capitale, à l'appel de l'ex-candidat de la gauche à la présidentielle, Andres Manuel Lopez Obrador. 
     

    Avec notre correspondant à Mexico, Patrice Gouy

    Devant 30 à 40 000 sympathisants, pour la plupart des ouvriers et des employés, Andres Manuel Lopez Obrador a appelé tous les Mexicains à défendre le pétrole qui a été nationalisé en 1938. Il estime inacceptable que le gouvernement veuille vendre les biens de la nation dont les revenus servent à financer l’éducation, la santé et le développement des infrastructures. Lopez Obrador déclare :

    « L’objectif de cette assemblée est d’approuver, grâce à la mobilisation pacifique des citoyens, un plan d’action pour empêcher, la privatisation du secteur énergétique. Jusqu’à ce jour les résultats des politiques libérales ont été un échec total. Au lieu de progresser sur le plan économique, social, moral et politique, nous avons reculé. Ce nouveau paradigme libéral a été dessiné dans le seul but de profiter à une petite minorité, aux politiciens corrompus, aux affairistes influents, au prix des souffrances de l’immense majorité des Mexicains ».

    Lopez Obrador, qui se veut le leader des pauvres, a vivement attaqué le président Peña Nieto, affirmant que cette réforme répond en priorité aux intérêts des Etats-Unis qui réclament de longue date cette ouverture du secteur énergétique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.