GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    La presse allemande juge sévèrement la possible mise sur écoute d'Angela Merkel par les Etats-Unis

    media Barack Obama et Angela Merkel, le 19 juin 2013 à la chancellerie de Berlin, devant le Parlement. REUTERS/Bundesregierung/Steffen Kugler/Handout via Reuters

    Le gouvernement allemand a annoncé, hier mercredi 23 octobre, que le téléphone portable de la chancelière « pourrait être surveillé par les services américains ». Angela Merkel a aussitôt demandé des explications au président Barack Obama  - qui lui a assuré que les Etats-Unis ne surveillaient pas ses communications -, et a fait convoquer ce jeudi l'ambassadeur américain. Cet été, la chancelière avait déjà rejeté la possibilité qu’elle ait été écoutée par les services secrets américains. La presse allemande estime aujourd'hui que cette révélation est un camouflet pour Angela Merkel.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    Angela Merkel est aujourd’hui rattrapée par un sujet qui avait défrayé la chronique cet été. Et son porte-parole a réagi très fortement après la conversation hier entre la chancelière et le président Obama : « Si de telles pratiques se confirmaient, nous les jugerions totalement inacceptables. » Le ministre allemand des Affaires étrangères a d'ailleurs convoqué l'ambassadeur américain ce jeudi après-midi pour qu'il s'explique.

    Un ton qui tranche avec les prises de position modérées du gouvernement allemand ces dernières semaines. La classe politique, à droite comme à gauche, dénonce des pratiques qui seraient « inacceptables » et rompraient « la relation de confiance entre deux alliés ».

    Une puissance ignorant les lois

    Un quotidien souligne que les Etats-Unis, autrefois symboles de la liberté et des droits de l’homme, se comportent comme une puissance ignorant les lois et bafouant ses alliés.

    Côté politique intérieure, le journal Süddeutsche Zeitung estime que la chancelière ne risque pas trop d’être critiquée pour ses prises de position moins fermes dans le passé, l’opposition d’hier étant sur le point de devenir le partenaire du futur gouvernement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.