GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 21 Novembre
Jeudi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    A la Une, un second tour pour la présidentielle au Chili

    media Un homme vote lors du premier tour de l'élection présidentielle à Santiago, le 17 Novembre 2013. REUTERS/Eliseo Fernandez

    Un homme vote lors du premier tour de l'élection présidentielle à Santiago, le 17 Novembre 2013. REUTERS/Eliseo Fernandez

    Il y aura bien un second tour pour la présidentielle au Chili. Et malgré le très bon score de Michelle Bachelet, il y a également un autre grand vainqueur.

    Et ce grand vainqueur, c'est l'abstention. Moins de 50 % des treize millions d'électeurs ont participé à ce scrutin selon l'éditorialiste de La Tercera. Une preuve, selon lui, que le Chili reste un pays très polarisé, puisque malgré la présence de neuf candidats pour ce premier tour, plus de six millions et demi de Chiliens ont choisi de ne pas voter car les programmes des candidats ne leur convenaient pas.

    Si beaucoup de gens pensaient qu'une élection au premier tour de Michelle Bachelet était envisageable, finalement il y aura bien un second tour, une conséquence certainement du taux d'abstention estime La Tercera.

    Tout les quotidiens chiliens affichent en Une les résultats du premier tour. Avec 46,67 % des voix, Michelle Bachelet a obtenu un score légèrement inférieur aux prédictions des derniers sondages qui lui donnait un minimum de 47 % d'intentions de vote.

    Son adversaire au second tour, Evelyn Matthei, créditée de 14 % d'intentions de vote a finalement obtenu 25,01 % des voix. Du coup, elle estime même possible une victoire le 15 décembre prochain.

    La Tercera affiche même en Une un appel de la candidate conservatrice aux électeurs qui ont voté pour les sept autres candidats en lice au premier tour : « les portes de cette candidature sont ouvertes à tous » clame la chef de file de la coalition de droite.

    Il y avait également des élections parlementaires et sénatoriales ce dimanche (renouvellement de 120 sièges de la Chambre des députés et vingt des 38 sièges du Sénat), et là encore le résultat n'est pas celui escompté par la candidate de la coalition de gauche, Michelle Bachelet.

    Et même si, selon El Mercurio, la coalition de Michelle Bachelet s'oriente vers une majorité simple dans les deux Chambres, la présidente aura du mal à mettre en œuvre son programme, estime le quotidien.

    Michelle Bachelet souhaite changer la constitution héritée de la dictature d'Augusto Pinochet. Mais pour pouvoir manœuvrer à sa guise, elle devait obtenir les deux tiers des sièges au Parlement et au Sénat, car pour envisager ces modifications, elle a besoin au Sénat d'une majorité qualifiée. Avec une majorité simple, nous explique La Tercera, Michelle Bachelet va devoir négocier avec les conservateurs, les seuls opposés pour l'instant à tout changement de Constitution. Autant dire que la tâche s'annonce compliquée. C'est en tout cas ce qu'estime tant La Tercera qu'El Mercurio.

    Mexique : une famille massacrée à Ciudad Juarez

    Au Mexique, malgré la volonté affichée des autorités de mettre un terme aux violences liées aux cartels de narcotrafiquants, Ciudad Juarez a de nouveau été le théâtre d'une tuerie.

    Une famille de huit personnes a été assassinée ce week-end dans la ville frontalière de Ciudad Juarez, dans l'Etat de Chihuahua, au nord du Mexique. Un crime qui fait la Une ce matin de toute la presse régionale, mais également d’une partie de la presse nationale.
    Deux filles de quatre ans, un garçon de six ans, deux femmes et trois hommes ont été tués à coups de couteau. Une famille qui comptait également un bébé de trois mois selon El Diario de Chihuahua et qui n'a pas été retrouvé sur la scène du crime. Du coup, les autorités pensaient qu'il avait été enlevé par les assassins. Mais finalement, il a été retrouvé quelques heures plus tard chez une voisine qui le gardait nous apprend le journal.
     
    Selon El Heraldo de Chihuahua, un autre quotidien local, ce crime démontre l'inefficacité des mesures prises par le gouvernement d'Enrique Pena Nieto. Malgré la baisse notable du nombre de morts dans cette ville (puisque si au premier trimestre 2013, 117 personnes ont perdu la vie, en 2012 pour la même période on comptait 327 morts), la promesse d'éradiquer cette violence n'a pas été encore tenue.

    Et le quotidien de s'interroger : les autorités ont-elles saisi l'ampleur du problème ? Chihuahua est l'Etat le plus confronté aux luttes entre cartels, rappelle El Heraldo de Chihuahua, des cartels qui continuent d'agir en toute impunité conclue le quotidien.

    Des tornades meurtrières ont touché hier plusieurs états des Etats-Unis

    Et également de très importants dégâts matériels selon le Chicago Tribune. Il a même fallu évacuer les spectateurs venus assister au match de football américain entre les Chicago Bears et les Baltimore Ravens titre en Une le Chicago Sun-Times. Des rafales de vents oscillant entre 267 et 332 kilomètres heures ont balayé l’Etat de l'Illinois, une partie du Michigan, de l'Indiana et du Kentucky.
     
    Bilan provisoire de ces tornades : six morts, des dizaines de blessés et de très nombreuses maisons détruites. Les dégâts sont considérables. Le maire de Washington, une ville de 15 000 habitants de l'Illinois, estime même que le paysage ressemble désormais à « une zone de guerre ».

    Haïti se prépare à une journée très mouvementée ce lundi

    Des manifestations pro et anti Michel Martelly, le président haïtien, sont prévues ce lundi dans les rues de Port-au-Prince et dans plusieurs autres villes du pays comme Cap-Haïtien. La tension est montée tout au long du week-end.
     
    Selon le site de Radio Kiskeya, trois personnes auraient été abattues dans la capitale hier après-midi par un commando circulant à moto. Une information reprise par le site internet d'Alter Presse. Deux autres personnes auraient été blessées. Les agresseurs, selon Radio Kiskeya, auraient été identifiés comme des membres de la « Base 117 », une bande armée qui avait été démantelée selon la police et le parquet du Tribunal Civil.
    « Ces incidents surviennent dans un contexte de vive tension suscitée par la manifestation anti-gouvernementale » prévue aujourd'hui, souligne le site de la radio.
    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.