GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Jeudi 23 Novembre
Vendredi 24 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 26 Novembre
Lundi 27 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Cuba ouvre de grandes entreprises d'Etat à l'économie de marché

    media L'Etat cubain s'efforce également d'encourager le secteur privé, incarné par les travailleurs indépendants et les coopératives. REUTERS/Desmond Boylan

    Nouveau signe de la libéralisation progressive de l'économie cubaine : des entreprises d'Etat vont être autorisées à commercialiser leur surplus de production afin d'augmenter leur chiffre d'affaires et leur rentabilité.

    L'Etat cubain, qui détient encore 90% des entreprises, s'ouvre progressivement à l'économie de marché.

    Nouvelle étape de ce processus après la restructuration des secteurs déficitaires dans l'industrie et l'agriculture, une douzaine d'entreprises d'Etat pourront librement vendre leur surplus, une fois leurs contrats de production avec l'Etat remplis. Ces entreprises devront prendre en compte leurs coûts, leurs frais et leurs impôts. En clair : être rentables.

    Grâce à cette augmentation de leur chiffre d'affaires, elles pourront se recapitaliser, procéder à des investissements et augmenter les salaires. Si l'expérience est concluante, elle pourrait être rapidement généralisée.

    → A (RE) LIRE : Cuba: les coopératives agricoles d'Etat non rentables peu à peu dissoutes

    Les réformes économiques lancées depuis trois ans par le président Raul Castro semblent être couronnées d'un certain succès.

    Après avoir réorganisé le secteur de la pharmacie, Cuba, après des années de pénuries, produit désormais 65% des médicaments qu'elle consomme et les produits pharmaceutiques constituent, après le nickel, le deuxième poste d'exportation de produits cubains.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.