GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    A la Une : des drones pour livrer des colis ?

    Photo réalisée par Amazon, montrant un mini-drone qui pourrait être utilisé pour le transport et la livraison de petits colis à ses clients. AFP/AMAZON

    Le géant américain de commerce en ligne Amazon veut utiliser des mini-drones pour acheminer de petits colis chez ses clients. Annonce faite hier par le fondateur et patron d’Amazon, Jeff Bezos, sur la chaîne CBS. Ce projet intitulé « Amazon Prime Air » est encore en phase de développement. Actuellement, l’entreprise effectue des tests avec ces mini-drones qui sont en fait de petits hélicoptères pouvant transporter des colis d’environ deux kilos, écrit USA Today.

    Dans l’émission de CBS, le patron d’Amazon présente une vidéo de démonstration. L’objectif est de délivrer la marchandise de l’entrepôt au client très rapidement, à peine 30 minutes après avoir passé commande sur le site. D’après le Washington Post (journal qui a été racheté d’ailleurs par Amazon), ce projet pourrait être réalisé dans quelques années seulement. Jeff Bezos parle de 5 ans. « Je sais que cela ressemble à de la science-fiction, mais ce n’en est pas », a déclaré le patron d’Amazon. Commentaire du Washington Post : « Jeff Bezos n’a jamais pensé petit, il a toujours vu grand ». Pour l’instant, rappelle USA Today, l’usage des drones à des fins commerciales est interdit aux États-Unis.

    Mais cela pourrait changer, note le Washington Post. Le Sénat a demandé à l’agence gouvernementale chargée de réglementer l’aviation civile de revoir la législation. En tout cas, ce projet suscite de nombreux commentaires mi-amusés mi-incrédules. « C’est super, s’exclame par exemple un internaute sur le site du Washington Post, j’espère qu’un jour cela marchera aussi pour des commandes de pizza ». Un autre se veut plus pratique, il se demande si cet engin peut aussi voler lorsque les conditions météo se détériorent. Et puis encore un autre commentaire sur le site de USA Today : « Has this world gone crazy ? » - « Ce monde est-il devenu fou ? ».

    Tensions entre la Chine et le Japon

    Le contentieux portant sur les îlots appelés Senkaku par Tokyo et Diaoyu par Pékin a rebondi avec l'instauration par la Chine d'une zone aérienne d'identification (ZAI) qui englobe ce petit archipel administré par les Japonais, mais revendiqué par les Chinois. Pour le New York Times, cette dangereuse dispute pour quelques rochers rappelle étrangement l’époque de la guerre froide.

    La Chine demande que tout appareil qui s'aventure dans cette zone fournisse son plan de vol. Derrière cette exigence se cache l’ombre d’un conflit d’intérêts, « un conflit que les Américains ont toujours redouté », écrit le New York Times. En fait, l’administration Obama souhaite gérer l’émergence de la Chine sans vouloir ouvertement brusquer les autorités de Pékin. « Mais comme à l’époque de la guerre froide, la dispute territoriale sert de prétexte pour exercer de l’influence dans cette vaste région ».

    L’influence régionale de Venezuela en perdition

    Le quotidien El Universal revient sur le vote de l’Assemblée nationale, donnant des pouvoirs spéciaux au président Nicolas Maduro. D’après El Universal, la gouvernance par décret est étroitement liée au modèle socialiste, pour ne pas dire chaviste. Sous l’ancien président Hugo Chavez, le Parlement a voté quatre fois les fameuses « leyes habilitantes », quatre fois en 15 ans. L’objectif était souvent le même : permettre à l’État d’intervenir dans l’économie, fixer les prix, les taux de changes, limiter les activités commerciales, bref imposer le socialisme du XXIe siècle au Venezuela. 

    Un socialisme qu’Hugo Chavez voulait ériger en modèle pour toute l’Amérique latine. Mais ce rêve devient de plus en plus lointain, estime Andres Oppenheimer dans le Miami Herald. « L’influence du Venezuela dans la région est en train de diminuer », écrit-il, citant 3 exemples : au Honduras, la candidate de gauche Xiomara Castro a perdu les élections. En Argentine, le temps pour Christina Kirchner, étroite alliée populiste du gouvernement vénézuélien, semble également compté. Et le Guatemala s’est récemment retiré du programme Petrocaribe, cette alliance entre les pays des Caraïbes et le Venezuela, permettant d'acheter le pétrole à ce dernier à des conditions de payement préférentielles. Le Guatemala a jugé les nouvelles conditions de paiement trop mauvaises.

    Le Brésil, champion du monde…des homicides

    Le gouvernement brésilien publie demain, mardi 3 décembre 2013, le rapport annuel sur la criminalité dans le pays. O Estadao en publie déjà des extraits, relevant notamment le fait que le Brésil reste le pays avec le plus grand nombre d’homicides dans le monde. 50 108 personnes ont été tuées en 2012. Soit une augmentation de 7,6 % par rapport à 2011. Selon le quotidien, le chiffre absolu pourrait être encore pire. O Estadao estime que 15 % des homicides ne sont pas enregistrés par la police. 

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.