GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Etats-Unis: le Congrès bloque une vente d'armes à l'Arabie saoudite, un revers pour Trump
    • Ankara juge «injuste» la décision américaine de bloquer sa participation au programme F-35
    • États-Unis: rejet par la Chambre des représentants d'une motion appelant à une procédure de destitution de Trump
    • CAN 2019: le Nigeria domine la Tunisie 1-0 lors de la petite finale et termine 3e de la compétition
    Amériques

    Brésil: Dilma Roussef accélère la mise en oeuvre de la réforme agraire

    media La présidente brésilienne Dilma Rousseff accélère l'application de la réforme agraire.

    Au Brésil, où 43% des terres agricoles appartiennent à 1% des propriétaires, la présidente Dilma Rousseff accélère l'application de la réforme agraire : ce vendredi 27 décembre, la cheffe de l'Etat a exproprié par décret des propriétaires de 92 exploitations agricoles. Des terres sur lesquelles seront maintenant installées plusieurs milliers de familles de petits paysans.

    Au total, près de 2 000 km2 de terres agricoles ont été expropriées par Dilma Rousseff. Selon le ministère brésilien de l'Agriculture, 4 700 familles de paysans - jusqu'ici sans terre - pourront dès à présent les exploiter.

    Sur les parcelles qui leur seront attribuées, les paysans vont notamment pratiquer l'élevage à petite échelle, produire du lait ou cultiver des vergers. En contrepartie, les anciens propriétaires recevront en 2014 des indemnités équivalant à 83 millions d’euros. Une somme utilisée jusqu'à présent pour l'élevage extensif et qui sera versée par l’Etat.

    Dilma Roussef redore son blason

    En signant le décret d'expropriation juste avant la fin de l'année 2013, le gouvernement de Dilma Rousseff tente de redorer son blason en matière de réforme agraire. Il y a quelques jours seulement, le Mouvement des travailleurs ruraux sans-terre avait violemment critiqué la présidente brésilienne pour son manque de volontarisme en la matière.

    En effet, un seul autre décret d'expropriation avait été signé par Dilma Rousseff : c'était en octobre, et il n’avait bénéficié qu'à 160 familles de paysans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.