GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Londres va suspendre l'attribution à Ryad de nouveaux contrats de ventes d'armes pouvant être utilisées au Yémen (ministre)
    • Foot: la Secrétaire générale de la FIFA va jouer le rôle de "déléguée générale pour l'Afrique" durant 6 mois à la demande de la CAF
    • Syrie: quatorze civils ont été tués, dont deux secouristes, dans des frappes du régime (ONG)
    • Nucléaire-EPR de Flamanville: les réparations ne pourront pas être faites avant fin 2022 (ASN)
    • Turquie-procès du putsch manqué en 2016: vingt-quatre condamnations à la prison à vie (agence)
    • Arabie: une usine de dessalement a été visée par une attaque des rebelles yéménites (coalition)
    • Intempéries: à Toulouse, le métro et le train sont perturbés après de violents orages nocturnes
    • Syrie: d'après l'OSDH, plus de 100 combattants (soldats syriens et jihadistes) ont été tués en deux jours dans la région d'Idleb
    • Drone américain abattu: les frontières sont «notre ligne rouge», dit un général iranien
    • Décès de Morsi: l'Egypte dénonce les accusations «irresponsables» de la Turquie
    Amériques

    La figure du sous-commandant Marcos brille toujours sur le Mexique

    media Le sous-commandant Marcos, porte-parole de l'Armée zapatiste de libération nationale, ici en 2001, pendant la Marche de la couleur de la Terre. wikipedia

    Au Mexique, le 1er janvier 1994, le sous-commandant Marcos faisait son apparition à la tête de la rébellion zapatiste, groupe révolutionnaire politico-militaire basé au Chiapas, l'un des États mexicains dont les habitants sont parmi les plus pauvres du pays. Vingt ans après, les communautés indiennes n’ont pas vu leur sort véritablement s'améliorer, mais la figure du sous-commandant Marcos reste emblématique.

    De notre correspondant à Mexico,

    Lorsque le sous-commandant Marcos est sorti, il y a juste 20 ans, des Montagnes bleues du Chiapas, à la tête d’une armée équipée de bâtons et de fourches, il pensait encore que le monde global pouvait faire une place aux Indiens. Son projet est aujourd’hui relégué au rang des utopies mais son image d’homme généreux perdure.

    « Marcos est une autorité morale, explique Scott Robinson, anthropologue, reconnue pour avoir été un poète-guérillero dont la conduite, les actions, les écrits, les insistances, la présence, les manifestations publiques et le voyage à travers le Mexique ont marqué un tournant dans la politique nationale et surtout dans la politique de l’Etat envers les Indiens. Le Mexique compte peu de héros populaires qui prennent des risques, des engagements généreux et défendent corps et âme leurs convictions. Marcos est une sorte de Zorro sympathique et prophétique, il existe chez lui une vocation de prophète légitime, c’est indéniable et il a parfaitement rempli sa fonction. »

    → à (re)lire : Zapatistes : une résistance silencieuse

    Une influence diminuée

    Pour Maripaz Silva, directrice de l’ONG Vinculart, la figure de Marcos s’estompe car son mouvement n’a pas foncièrement amélioré le bien-être des Indiens : « Vingt ans après, la situation des Indiens n’a pas beaucoup évolué. Marcos s’est construit lui-même l’image d’un chevalier qui allait changer les choses mais aujourd’hui il est un paladin vaincu. Une fois de plus, il ne s’est rien passé. Comme dans beaucoup de luttes et de résistances, les tentatives de changement ont échoué : c’est la même révolte sociale qui se répète, un mouvement qui tourne comme la roue d’une noria. Marcos écrit bien, beaucoup de monde aimerait dire ce qu’il dit et le dire aussi bien que lui. On a toujours une grande admiration pour cette figure populaire mais ces derniers temps, sa capacité à susciter des mouvements sociaux a bien diminué. »

    → à (re)lire : Marcos retourne au Chiapas

    Evolution des mentalités

    Pour Scott Robinson, qui conseille les communautés, tout n’est pas négatif. Si le bien-être social que réclament les Indiens n’est pas arrivé, les mentalités et les lois commencent à changer. « Aujourd’hui, si le gouvernement veut engager de grands projets d’infrastructures privés ou publics (barrages, mines, chemin de fer, développement touristique), l’Etat sera obligé de faire des enquêtes d’utilité publique auprès des communautés indiennes, explique l'anthropologue. C’est un nouveau chapitre de cette histoire. »

    L’homme à la pipe et au passe-montagne, symbole mondial de la lutte contre le libéralisme et la mondialisation, reste fidèle à lui-même. Il regrette que le monde moderne ne veuille pas écouter le message des Indiens. Pour en reparler, il propose un autre rendez-vous dans… 500 ans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.