GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Mai
Samedi 21 Mai
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: perquisition chez Google à Paris dans une enquête pour fraude fiscale (source policière)
    • Initiative de paix: Netanyahu «essaie de gagner du temps» avec sa contre-proposition (Hamdallah)
    • BNP Paribas fermerait ses structures dans les Iles Caïman (Attac)
    • En Ukraine, sept soldats ukrainiens ont été tués ces dernières 24 heures, le plus lourd bilan en 2016 (officiel)
    • Turquie: le porte-parole du parti AKP devient ministre des Affaires européennes
    • Philippe Martinez (CGT) : Manuel Valls «joue un jeu dangereux» en tentant «d'opposer la CGT aux citoyens»
    Amériques

    Une ministre communiste au Chili, première depuis quarante ans

    media La présidente élue du Chili Michelle Bachelet a annoncé, la composition de son nouveau cabinet. Santiago, le 24 janvier 2014. REUTERS/Ivan Alvarado

    La présidente Michelle Bachelet, qui entrera en fonction le 11 mars, a présenté vendredi 24 janvier la liste de ses futures ministres : 23 femmes et hommes. Et pour la première fois depuis 40 ans, une ministre issue du Parti communiste.

     

    C'est la première fois depuis le gouvernement socialiste de Salvador Allende qu'une ministre communiste entre au gouvernement chilien. L'ancienne conseillère municipale de Santiago, Claudia Pascual, dirigera l'organisme en charge du droit des Femmes.

    Autre nouveauté, l'équipe incarne un changement de génération. A l'image du ministre de l'Intérieur Rodrigo Peñailillo, très proche de Michelle Bachelet. A 39 ans, il a été le plus jeune gouverneur du pays, de la province d'Arauco. C'est là que vivent les Mapuches, qui réclament leurs terres ancestrales et l'abrogation des lois de Pinochet sur le terrorisme, en vertu desquelles ils sont encore violemment réprimés.

    → A (RE) LIRE : Chili: les défis qui attendent Michelle Bachelet

    Selon Michelle Bachelet, l'équipe est professionnelle et engagée. Son nouveau chef de la diplomatie Heraldo Muñoz, ancien membre du gouvernement de l'ex-président Ricardo Lagos (2000-2006), a été pendant des années le représentant du Chili aux Nations unies, puis au PNUD. Un fin diplomate qui devra gérer les conséquences de l'arrêt de la Cour internationale de justice (CIJ) du 27 janvier prochain sur le différend territorial avec le Pérou.

    Le ministre de l'Education est un économiste de 60 ans. Nicolas Eyzaguirre, ancien directeur du FMI pour l'Amérique latine, lui aussi ancien ministre de Ricardo Lagos. Il aura la lourde tâche de mener à bien la réforme que Michelle Bachelet a promise pendant sa campagne.

    → A (RE) LIRE : Chili: les réformes de l’éducation promises par Michelle Bachelet laissent sceptiques les étudiants
     

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.