GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    La police brésilienne reprend un vaste complexe de bidonvilles à Rio

    media Un homme prend sa douche, tandis que des policiers (en arrière-plan) patrouillent dans le complexe de favelas de la Maré, à Rio de Janeiro, le 30 mars 2014. REUTERS/Ricardo Moraes

    Au Brésil, la police de Rio de Janeiro s'est emparée dimanche 30 mars de plusieurs favelas clés du trafic de drogue. A deux mois et demi de la Coupe du monde, les autorités brésiliennes ont pris pied dans le complexe de la Maré, situé à un point stratégique de la ville par où transiteront des dizaines de milliers de fans pendant le Mondial. Une opération militaire rondement menée.

    Avec notre correspondant à Rio de Janeiro,  François Cardona

    Il faisait encore nuit lorsque les blindés de la marine se sont ébranlés, pour s’engager dans les rues de l’immense complexe de favelas de la Maré. Rapidement, les quelque 1 200 policiers ont pris possession de ce fief du trafic de drogue, sans qu’un seul coup de feu ne soit tiré.

    Une occupation éclair sans surprise, car annoncée par la police depuis près de deux semaines. La majorité des trafiquants a donc eu le temps de fuir, même si certain d’entre eux, dont l’un de leurs principaux chefs, ont été arrêtés ces derniers jours. La police a également saisi plusieurs centaines de kilogrammes de drogue, dans ces immenses favelas insalubres qui occupent un emplacement stratégique, entre l’aéroport international et le centre touristique de Rio de Janeiro. Une route qu’emprunteront tous les fans de football lorsqu’ils viendront assister aux matches de la Coupe du monde en juin prochain.

    D’ici peu, le complexe de la Maré et ses 120 000 habitants passeront sous le contrôle de l’armée. Puis ils recevront plusieurs unités de police pacificatrices dont sont déjà dotés 38 autres quartiers de Rio, repris aux trafiquants. Même si ailleurs dans la ville, comme dans la banlieue nord, les dealers armés tentent de reprendre le contrôle sur leur territoire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.