GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
Samedi 21 Juillet
Dimanche 22 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 24 Juillet
Mercredi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: la peine de mort jugée anticonstitutionnelle en Californie

    media Une pancarte contre la peine de mort en Californie. 390763 02: A protester holds a sign up against a backdrop of pal

    En Californie, la peine de mort est « anticonstitutionnelle ». C'est l'avis d'un juge californien, qui a annulé mercredi 16 juillet la sentence d'un homme dans le couloir de mort depuis près de 20 ans. Selon lui, le système de la peine capitale est injuste et arbitraire. Les militants abolitionnistes saluent une décision historique. 

    Avec notre correspondant aux Etats-Unis, Cyril Peter

    « Le système de la peine de mort s'apparente à de la torture mentale. Il est donc contraire à la Constitution. » C'est la conclusion du juge Cormac Carney qui pointe du doigt les retards. Selon lui, la majorité des condamnés à mort attendent des années, voire des décennies avant que les autorités les exécutent ou pas.

    C'est le cas d'Ernest Dewayne Jones, qui a demandé l'annulation de sa peine, ce qu'il a fini par obtenir mercredi. Il avait été condamné en 1995 pour avoir violé et tué la mère de sa petite amie.

    Selon le juge, ces délais dans le couloir de la mort peuvent conduire les autorités à prendre des décisions « arbitraires ». Cet interminable processus « viole le huitième amendement » de la Constitution américaine, qui interdit « les châtiments cruels et inhabituels ».

    La Coalition Nationale pour l'abolition de la peine mort a été surprise par cette décision car elle a été prononcée par un juge « conservateur nommé par George Bush, un président qui n'était pas opposé à la peine de mort ». Les militants abolitionnistes pensent que cette décision s'inscrit dans le cadre d'un « consensus croissant » contre la peine capitale aux États-Unis.

    Depuis 2004, six États américains ont aboli la peine de mort. En Californie, l'État le plus peuplé du pays, plus de 700 personnes sont dans le couloir de la mort.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.