GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Gaza: Washington s’active pour parvenir à une trêve

    media Le secrétaire d'Etat américain John Kerry (d.) s'entretient avec Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'ONU, à Jérusalem, le 23 juillet 2014. Reuters/Charles Dharapak

    John Kerry est en Israël ce mercredi 23 juillet pour tenter de parvenir à un cessez-le-feu. À son arrivée à Jérusalem, le secrétaire d'Etat américain a rencontré le secrétaire général de l'ONU. John Kerry doit également s'entretenir avec le président de l'Autorité palestinienne et le Premier ministre israélien. Au seizième jour de l'offensive « Bordure protectrice », plus de 640 Palestiniens et 31 Israéliens ont été tués dans les hostilités entre l'Etat hébreu et le Hamas. 

    « Quelques pas » ont été faits en direction d'un cessez-le-feu, a annoncé John Kerry. Mais il reste du travail, reconnaît également le secrétaire d'Etat américain. Il s'entretient ce mercredi 23 juillet avec Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'ONU, Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne ainsi qu'avec Benyamin Netanyahu, le Premier ministre israélien.

    Les Américains misent beaucoup sur la médiation de l'Egypte, mais les discussions n'avancent pas. Si Israël a accepté la proposition de cessez-le-feu du Caire, le Hamas s'y oppose toujours. Avant toute trêve, le mouvement palestinien souhaite que l'Etat hébreu lève le blocus de Gaza et libère plusieurs centaines de prisonniers, et que l'Egypte ouvre sa frontière avec l'enclave.

    Médiation

    Les islamistes peuvent désormais compter sur le soutien du Fatah, l'organisation de Mahmoud Abbas. Le président palestinien pourrait devenir un interlocuteur central dans la perspective d'un cessez-le-feu. C'est également le cas du Qatar : le Hamas pousse en faveur d'une médiation de son allié du Golfe.

    Mais il est peu probable que les Etat-Unis et Israël acceptent ce dernier intermédiaire. Pour le moment, les Américains soutiennent la proposition égyptienne comme le seul cadre de travail pour parvenir à l'arrêt des combats.

    →A (RE)LIRE:Le numéro d'équilibriste de John Kerry avec Israël

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.