GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 2 Octobre
Lundi 3 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Caraïbes: l'ouragan Matthew passe en catégorie 5 (service météo)
    Amériques

    Barack Obama veut stopper l'afflux d'enfants migrants

    media Barack Obama (D) et ses homologues du Guatemala, Otto Perez Molina (2e G), du Salvador, Sanchez Ceren (G), et du Honduras, Juan Orlando Hernandez, discutent des moyens pour stopper l'afflux d'enfants immigrant aux Etats-Unis depuis l'Amérique centrale. REUTERS/Larry Downing

    Le président Obama a reçu ce vendredi 25 juillet 2014 les présidents du Guatemala, Otto Perez Molina, du Honduras, Juan Orlando Hernandez et du Salvador, Salvador Sanchez Ceren, pour discuter des moyens de stopper l’afflux d’enfants qui, bravant mille dangers, viennent illégalement aux Etats-Unis.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet.

    Barack Obama a demandé à ses homologues d’Amérique centrale d’être prêts à accueillir les milliers d’enfants qui ont franchi illégalement la frontière et qui seront, pour la plupart, renvoyés dans leur pays, rappelant que les Etats-Unis « étaient un pays d’immigrants, mais aussi un pays de lois ». Entre octobre 2013 et la fin du mois de juin 2014, plus de 57 000 mineurs ont été arrêtés à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique. C'est le double du chiffre enregistré à la même période, l'année précédente. 

    Le président des Etats-Unis a exhortés ses homologues sud-américains à suivre l'exemple des Etats-Unis et à mettre en place une politique qui décourage cet afflux de mineurs, notamment en luttant contre les passeurs et les cartels. Ses interlocuteurs - Otto Perez Molina, président du Guatemala, Juan Orlando Hernandez, président du Honduras et Sanchez Ceren, président du Salvador - ont réclamé en retour une aide supplémentaire de Washington, car ils blâment les Etats-Unis en partie pour la crise.

    Barack Obama demande 4 milliards de dollars au Congrès

    Barack Obama a profité de l’occasion pour lancer de nouveau un appel pressant au Congrès pour qu’il approuve près de 4 milliards de dollars pour résoudre ce problème. Malheureusement, il y a désaccord sur le montant : le Sénat propose la moitié, et la Chambre, moins d’un milliard. L’opposition vient en majorité des républicains qui veulent changer la loi de 2008 qui ralentit le processus d’expulsion des enfants. Obama serait prêt à amender le texte, défendu pour des raisons humanitaires par les démocrates, mais il insiste pour que la priorité soit donnée à l’enveloppe d’urgence. Or, il n’est pas certains que les parlementaires soient prêts à adopter la rallonge avant leurs vacances aoutiennes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.