GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Afrique

    Les persécutions religieuses à l’origine des plus grands exodes

    media Dahuk, ville du Kurdistan autonome irakien. Un groupe de chrétiens chaldéens prie. (image d'archive 2002) AFP PHOTO/Behrouz MEHRI

    Les persécutions religieuses ont provoqué en 2013 les plus importants déplacements de population de l’histoire récente, selon le rapport publié ce 28 juillet par le département d’Etat. Ce document relève, comme l’an dernier, le manque de liberté religieuse en Chine, il dénonce la persécution des Hindous au Bengladesh, une augmentation des actes antisémites en Europe, et des actes de violences sectaires entre musulmans chiites et sunnites dans plusieurs pays. Le rapport met aussi l’accent sur les violences subies par les communautés chrétiennes en Egypte, en Irak, au Soudan ou en Syrie.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    La communauté chrétienne de Syrie est l’ombre d’elle-même, 160 000 chrétiens vivaient dans ce pays voilà 3 ans, le conflit a engendré un exode massif, et la communauté compte à peine 1 000 membres aujourd’hui. Le rapport du département d’Etat en attribue la responsabilité au gouvernement de Bachar el-Assad, dont l’armée « a systématiquement ciblé les chrétiens et les sunnites, assimilés aux groupes d’opposition ».

    La guerre civile en Centrafrique est également l’un des points qui inquiètent les auteurs de ce rapport. Ils décrivent dans ce pays une situation pré-génocidaire. Plus de 700 personnes ont été tuées à Bangui dans des affrontements interreligieux au cours du mois de décembre dernier, la population déplacée est évaluée à un million de personnes.

    Concernant le Nigeria enfin, le rapport du département d’Etat met en exergue l’inefficacité des forces de l’ordre, que ce soit dans la répression ou la prévention des actes de violence commis par la secte Boko Haram. Cette dernière cible indifféremment les chrétiens et les musulmans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.