GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
Dimanche 15 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Décembre
Mercredi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Le selfie d’un macaque à crête au centre d’un conflit

    media Les selfies du macaque à crête. Wikimedia/montage RFI

    Les singes sont-ils des photographes comme les autres ? A priori la réponse est non sauf pour Wikimedia, la maison mère de Wikipédia. Un selfie, c'est-à-dire un autoportrait, pris par un singe, a fait le tour du net, au point de se retrouver dans la base de données libre de droits de Wikimedia. Problème : le propriétaire de l'appareil photo, un photographe animalier britannique, revendique ses droits d'auteur. Il a reçu mercredi 6 août une fin de non-recevoir par la fondation américaine.

    L'autoportrait date de 2011. A cette époque, David Slater, un photographe britannique part en un reportage en Indonésie. Sur place, il réalise une série de clichés de macaques à crête. Mais alors qu'il mitraille un groupe de singes, l'un des spécimens lui dérobe son appareil et appuie sur le déclencheur.

    Il prend une centaine de photos dont cette incroyable pépite, un selfie étonnant. L'animal fixe l'objectif de ses grands yeux marron, il sourit à pleines dents. Ses moustaches, ses rides d'expression, les détails sont saisissants.

    L'animal a fait le tour des médias avant de se retrouver sur la banque de données de Wikimedia parmi les 22 millions de photos et vidéos libres de droits hébergées par la fondation.

    En tombant dans le domaine public l'image ne rapporte pas un sou à David Slater qui exige la suppression de la photo. L'encyclopédie en ligne refuse. Pour elle, l'auteur de ce portrait n'est pas le photographe, mais bel et bien le singe.

    En attendant un accord entre les deux parties, le cliché illustre toujours aujourd'hui la page française Wikipédia du macaque à crête.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.