GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Aujourd'hui
Samedi 2 Juillet
Dimanche 3 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Penelope Cruz et Javier Bardem placés sur la liste noire à Hollywood

    media Penelope Cruz et Javier Bardem, en 2011. AFP PHOTO / DOMINIQUE FAGET

    L'une est l'égérie du cinéaste Pedro Almodovar, l'autre a été primé au festival de Cannes, en 2010 (Prix d'interprétation masculine). Penelope Cruz et Javier Bardem seront désormais interdits de certains studios, à Hollywood. Leur faute, c'est d'avoir pris position en faveur des Palestiniens, fin juillet, dans la presse espagnole. Certains producteurs ne veulent en effet plus jamais les voir dans leurs films.

    La prise de position du couple, parmi les plus en vue d'Hollywood, a ulcéré certains producteurs. Avec cent autres artistes espagnols, dont le réalisateur Pedro Almodovar, Javier Bardem et Penelope Cruz ont signé une lettre ouverte, fin juillet. Elle fait non seulement figure de plaidoyer contre l'offensive israélienne, mais la décrit surtout comme « un génocide ». Un mot lourd de sens, qui pourrait peser sur la carrière des deux acteurs.

    C'est dans le Hollywood Reporter qu'on apprend la nouvelle. Le magazine rapporte dans son édition de cette semaine les propos de plusieurs producteurs « de premier plan », prononcés sous couvert d'anonymat. Deux d'entre eux affirment qu'ils ne veulent plus du couple dans leurs studios. La semaine dernière, c'est un acteur qui s'était ému de la lettre ouverte signée par Javier Bardem et Penelope Cruz. Jon Voight, le père d'Angelina Jolie, les avait traités « d'antisémites ».

    Les carrières de Javier Bardem et Penelope Cruz ne sont pas non plus condamnées. Pour un cadre de l'industrie du film américain, ils sont loin d'être de nouveaux Mel Gibson. En 2006, l'acteur et réalisateur de « La passion du Christ » avait prononcé des insultes antisémites. Et depuis, il apparaît rarement à l'affiche.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.