Réécouter
Ecouter Paris, écouter les villes du monde
Ecouter Bobo-Dioulasso avec les enfants
Ecouter les villes du monde
 
GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
Aujourd'hui
Lundi 30 Mai
Mardi 31 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Jeune Noir tué aux Etats-Unis: le nom du policier incriminé dévoilé

    media Thomas Jackson, chef de la police de Ferguson, au moment d'annoncer le nom du policier incriminé, le 15 août 2014. REUTERS/Lucas Jackson

    Le nom du policier qui a tué, samedi soir, un jeune Noir à Ferguson, dans le Missouri (centre des Etats-Unis), a été rendu public ce vendredi 15 août par la police locale. Les faits avaient provoqué plusieurs jours d'émeutes et un relèvement des forces de l'ordre de Fergusson, accusées de brutalités. La police avait refusé jusqu'à ce jour de communiquer ce nom, réclamé par les manifestants.

    Avec AFP

    Le policier qui aurait tué Michael Brown, 18 ans, s'appelle Darren Wilson, a indiqué le chef de la police de Ferguson Thomas Jackson, lors d'une conférence de presse organisée ce vendredi. L'agent incriminé travaille depuis six ans et n'a jamais posé de problèmes de discipline, apprend-on. Il se rendait sur les lieux d'un vol dans un magasin au moment des faits.

    La police locale et la police fédérale américaine (FBI) ont lancé une enquête sur ce meurtre, à propos duquel les récits diffèrent. Selon un témoin, Michael Brown, qui allait rendre visite à sa grand-mère, n'était pas armé. Il marchait dans la rue quand un agent de police s'en est pris à lui. Ce dernier l'aurait abattu alors qu'il avait les mains en l'air. Selon la police en revanche, Michael Brown a été tué après avoir agressé un policier et tenté de lui dérober son arme.

    Les émeutes et les brutalités supposées de la police locale ont conduit le gouverneur de l'Etat à confier la responsabilité des forces de l'ordre au chef de la police de la route - qui dépend de l'Etat fédéré -, Ron Johnson. Le calme est alors revenu dans la ville dès jeudi soir, quand ce dernier a rejoint les rangs d'une manifestation en mémoire de Michael Brown.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.