GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Washington demande à ses citoyens de ne plus se rendre en Bolivie
    • Bolivie: le bilan des violences post-électorales revu à sept morts (parquet général)
    Amériques

    Menace terroriste: les Etats-Unis dévoilent le nom d’un Français

    media Un membre du groupe Etat islamique brandit un drapeau du groupe jihadistes à Racca (Syrie) après l'annonce de la création d'un «califat islamique», le 29 juin 2014. REUTERS/Stringer

    Les Etats-Unis sont toujours très préoccupés par la menace que représentent les combattants étrangers au sein des mouvements terroristes. Après la résolution votée à l’unanimité aux Nations unies la semaine dernière, le département d’Etat publie une liste actualisée de personnes activement recherchées. Parmi les dix derniers noms diffusés figure un ressortissant français, Salim Benghalem.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    Le Français Salim Benghalem fait donc partie de la récente liste de personnes recherchées par les services de renseignements américains. L’homme est selon le département d’Etat un membre du groupe Etat islamique, un extrémiste qui procède à des exécutions au nom du mouvement qu’il a rejoint. Salim Benghalem fait aussi l’objet d’un mandat d’arrêt européen, précise le communiqué du département d’Etat.

    Des ressortissants bosniaques, kosovars, tchétchènes et scandinaves sont aussi sur cette liste. Des hommes qui selon les services de renseignements américains préparent des actes terroristes qui doivent être commis à l’étranger. Ils recrutent des jeunes susceptibles de mener des attentats-suicides, procèdent à des enlèvements ou exécutent les prisonniers.

    Ils sont entre 12 000 et 15 000 étrangers de 80 pays différents à avoir rejoint les mouvements terroristes au Proche-Orient ou en Afrique. Les plus dangereux pour la sécurité des Etats-Unis sont les porteurs de passeport européen ou américain, qui ont une grande liberté de circulation. Les terroristes ainsi identifiés par le département d’Etat sont signalés à toutes les frontières et recherchés sur le terrain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.