GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 9 Octobre
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Mexique: une fosse commune découverte, des policiers suspectés

    media Depuis la découverte de la fosse commune, près de la ville d'Iguala, la police quadrille les lieux. REUTERS/Jorge Dan Lopez

    Au Mexique, une fosse commune a été découverte près de la ville d’Iguala. Le week-end dernier, dans cette cité, lors d’un mouvement de protestation étudiant, des membres de la police et des hommes armés avaient tiré, tuant six personnes. 43 étudiants avaient disparu. Leurs corps pourraient se trouver dans cette fosse. 28 cadavres, dont certains calcinés, ont été exhumés ce dimanche.

    Depuis une semaine, les proches des étudiants disparus les recherchaient désespérément. Or, dans les fosses qui viennent d’être découvertes, il y a un nombre encore indéterminé de dépouilles. La police fédérale empêche pour l’instant les journalistes d’approcher. Ce dimanche 28 cadavres ont été exhumés. 

    La disparition des jeunes s'est produite à Iguala, à 200 km au sud de Mexico. Le week-end dernier, des policiers municipaux ont fait feu sur des autobus empruntés par des étudiants qui étaient venus manifester et récolter de l’argent dans cette ville de 140 000 habitants de l’Etat de Guerrero. Trois jeunes ont été tués et 25 personnes blessées. D’autres coups de feu contre des taxis et un autobus transportant une équipe de foot ont tués trois autres personnes.

    Infiltration par le crime organisé

    Depuis, des vidéos ont montré les policiers embarquant dans des véhicules les 43 étudiants qui ont disparu.

    Il y a déjà eu une trentaine d’arrestations dans cette affaire dont une vingtaine de policiers municipaux. Le maire de la ville et son responsable de la sécurité sont en fuite. Le gouvernement municipal aurait été infiltré par le crime organisé.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.