GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Septembre
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Canada: le Parlement vote en faveur de frappes contre le groupe EI

    media Le Premier ministre canadien Stephen Harper se lève pour voter en faveur de frappes contre l'organisation Etat islamique en Irak, le 7 octobre 2014. REUTERS/Chris Wattie

    Les combattants kurdes syriens affrontent toujours les forces de l’organisation de l’Etat islamique à Kobane. La coalition internationale poursuit pendant ce temps ses frappes aériennes ciblées sur les positions de jihadistes. Dans près de trois semaines, des appareils canadiens rejoindront la flotte internationale. Le Parlement canadien a donné son feu vert, hier mardi 7 octobre.

    Avec notre correspondante à Québec, Pascale Guéricolas

    Les six avions de chasse CF-18, déployés par le Canada au côté de la coalition pour six mois, vont être impliqués dans des opérations de surveillance, de renseignements et de reconnaissance aérienne. Il n’y aura pas de troupes au sol.

    Thomas Mulcair, le chef de l’opposition,qui refuse ce déploiement, ironise sur les changements de cap du Premier ministre : « D’abord il a déclaré : "Nous agirons de concert avec nos alliés afin d’éliminer la menace". La semaine suivante, il déclare : " Nous comptons réduire considérablement les capacités de l’EIIL". Le ministre des Affaires étrangères établit un tout autre objectif en disant que ça serait une victoire "de juste contenir le problème". Lequel de ces trois objectifs est visé par le gouvernement ? »

    Les attaques pourraient viser le Canada

    De son côté, le Premier ministre fait valoir qu’il faut absolument diminuer la capacité de nuisance de l’organisation Etat islamique dont les attaques terroristes pourraient viser le Canada. « On ne peut que regarder la croissance de cette organisation et ces menaces contre ce pays [la Syrie], explique Stephen Harper. C’est la raison pour laquelle nous agissons en partenariat avec nos alliés à travers le monde pour limiter les menaces de cette organisation. »

    Selon certains medias, les avions canadiens pourraient intervenir depuis le Koweït et commencer leur reconnaissance aérienne d’ici trois semaines.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.