GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Crise sociale au Chili : le président Piñera condamne les violences policières
    • Hong Kong: grand incendie à l'entrée du campus où se trouvent les manifestants (AFP)
    • Foot/Euro-2020: les Bleus, vainqueurs en Albanie (2-0), terminent en tête de leur groupe
    Amériques

    Brésil: l'écologiste Marina Sila appelle à voter pour le libéral Aecio Neves

    media L'ex-candidate Marina Silva a notamment conditionné son soutien à Aecio Neves à l'attribution de droits aux Indiens d'Amazonie. Flickr/ Cacá Meirelles

    Marina Silva, arrivée troisième au premier tour de l'élection présidentielle au Brésil il y a une semaine, a officiellement apporté son soutien au candidat de centre droit, le social-démocrate Aecio Neves, qui affrontera la présidente sortante Dilma Rousseff au second tour du scrutin le 26 octobre.

    Marina Silva aurait âprement négocié avec le candidat de la droite Aécio Neves et obtenu satisfaction. 13/10/2014 Écouter

    La candidate écologiste Marina Silva choisit donc la tactique du « tout sauf Dilma Rousseff », la présidente du Brésil sortante. Longtemps donnée deuxième au premier tour, Marina Silva a finalement dû s’incliner devant l’opposant social-démocrate Aecio Neves. Toutefois, avec son score de plus de 21% des voix, elle a pu se positionner en arbitre du second tour.

    Certes, Aecio Neves bénéficie déjà du soutien de la droite classique qui veut déloger la gauche au pouvoir, mais l’apport des voix assuré désormais par Marina Silva pourrait être décisif. Dans un sondage, 66% des électeurs de la candidate écologiste ont indiqué qu’ils voteraient pour Aecio Neves, et seulement 18% pour Dilma Rousseff.

    Marina Silva a durement négocié son soutien au candidat de centre droit. Celui-ci a dû accepter une longue liste d’engagements, allant d’une réforme politique interdisant à certains élus, dont le président, de concourir à un second mandat, jusqu’à l’inclusion dans son programme des droits des Indiens d’Amazonie.

    Il est difficile au Brésil de mettre des étiquettes politiques.

    Alfredo Valladao, professeur à Sciences Po Paris 07/12/2014 - par Jelena Tomic Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.