GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    La vie de Snowden en Russie dans un documentaire présenté à New York

    media Edward Snowden en couverture du numéro du magazine américain Wired où il affirme l'existence d'un cyber-bouclier de la NSA dénommé Monstermind. REUTERS/Platon/WIRED

    Un documentaire sur la vie d’Edward Snowden a été présenté vendredi soir en avant-première au festival du film de New York. L’ancien analyste de la NSA est célèbre pour avoir transmis à la presse des milliers de documents secrets et vit maintenant en exil en Russie. Dans ce documentaire, Laura Poitras, une cinéaste engagée, dresse le portrait de Snowden.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Le documentaire réalisé par Laura Poitras et qui sortira dans les salles le 24 octobre présente le premier portrait en profondeur de Snowden qu’elle a pu filmer lorsqu’il était encore à Hong Kong,à la recherche d’un pays d’accueil.

    Dans la bande-annonce du documentaire, on peut entendre : « Mon nom est Edward Snowden. On m’appelle Ed. Edward Joseph Snowden est mon nom complet. » Snowden explique comment il a remis aux journalistes des milliers de documents secrets pour montrer aux Américains comment leur gouvernement les surveillait.

    Il ne regrette rien et se réjouit d’avoir fait des émules. Loin de se considérer comme un traitre, il se juge comme un patriote, un défenseur de la liberté d’expression et trouve que ce qu’il a fait est très gratifiant.

    Laura Poitras, une cinéaste engagée, ne cache pas sa sympathie pour la cause de Snowden. Elle a été ovationnée au festival de New York. On parle déjà d’un Oscar du documentaire. Vers la fin du film, elle révèle que Lindsay Mills, la petite amie de l’analyste l’a rejoint en Russie au mois de juin. Ce qui représente un « happy end » pour ce couple un moment séparé et qui peut désormais envoyer au monde ses bons baisers de Moscou.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.