GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etudiants disparus au Mexique: le chef d'un cartel arrêté

    media Des milliers de Mexicains manifestent à Acapulco, le 17 octobre 2014, en soutien aux 43 étudiants disparus le 26 septembre. REUTERS/Jorge Dan Lopez

    Les autorités mexicaines ont annoncé ce vendredi l’arrestation de Sidronio Casarrubias Salgado. Il s’agirait du principal leader des « Guerriers Unis », un cartel local de la drogue probablement  responsable de la disparition de 43 étudiants à Iguala le 26 septembre dernier.

    Avec notre correspondant à Mexico, Patrick John Buffe

    La détention du leader des Guerriers Unis devrait être déterminante dans la localisation des 43 étudiants disparus, car il est très probable qu'il soit le commanditaire de l’enlèvement de ces jeunes.

    Même s’il s’est montré prudent, le Procureur général du Mexique, Jesús Murillo Karam, a insisté sur l’importance de cette arrestation : « Je pense qu’avec cette détention s’ouvre une nouvelle ligne d’investigation qui pourrait nous rapprocher beaucoup plus vite et beaucoup plus facilement de la vérité».

    Sidronio Casarrubias a été capturé après s’être arrêté à un barrage de la police installé sur une route conduisant à la capitale, Mexico. Il est le frère du fondateur des Guerriers Unis, qui avait dirigé ce cartel jusqu'à sa détention en mai dernier.

    Pour le moment, 17 membres de ce groupe criminel ont été arrêtés, en plus de 36 policiers municipaux accusés d’avoir tué six personnes dont trois étudiants, et d’avoir participé à l’enlèvement des 43 jeunes toujours portés disparus.

    L’annonce de cette arrestation a été faite après une manifestation qui s’est déroulée dans la fameuse station balnéaire d’Acapulco. Au cri de « Vivants ils les ont emmenés, vivants nous les voulons ! », des milliers de Mexicains ont marché dans les rues de cette ville – la plus violente de l’Etat de Guerrero – pour exiger des autorités qu'elles retrouvent ces étudiants qui ont disparu le 26 septembre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.