GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 24 Octobre
Mercredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Argentine: Macri s'impose lors des législatives de mi-mandat (résultats officiels partiels)
    Amériques

    Etats-Unis: Monica Lewinsky veut aider les victimes de harcèlement

    media Monica Lewinsky, ici en décembre 2006 à New York, souhaite aider ceux qui sont victimes de harcèlement sur Internet. Peter Kramer/Getty Images

    Monica Lewinsky redevient une personne publique. Tout le monde se souvient de cette jeune femme, ancienne stagiaire du président Bill Clinton, et de son aventure avec le chef d'Etat américain qui avait entraîné une procédure de destitution. Après des années de silence, Monica Lewinsky, âgée maintenant de 41 ans, va s’impliquer dans une association de victimes de harcèlement sur Internet. Elle s’exprimait le week-end du 18 et 19 octobre devant une assemblée d’étudiants.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    « Mon nom est Monica Lewinsky, bien que l’on m’ait souvent conseillé d’en changer », explique la célèbre stagiaire de l'ancien président américain Bill Clinton. Plusieurs centaines d’étudiants l'écoutent raconter son expérience. « Stagiaire de 22 ans à la Maison Blanche, je suis tombée amoureuse de mon patron… », poursuit-elle.

    La suite, vous la connaissez : une tempête médiatique et une procédure de destitution à l'encontre du président Clinton qui a failli lui coûter la Maison Blanche. Ce que l’on sait moins, c'est le calvaire vécu par Monica Lewinsky, entre les menaces des services secrets sur sa famille, la trahison de l'entourage, l’opprobre, la dépression et l’impossibilité de trouver du travail.

    C’est ce que Monica Lewinsky raconte lors de cette conférence : « J’ai été la 'patiente zéro', la première personne à avoir sa réputation complètement détruite, dans le monde entier, à travers internet ». Monica Lewinsky souhaite se mettre à la disposition de ceux qui connaissent l’humiliation et le harcèlement. Pour ce faire, elle a rejoint une association de victimes de la toile, un groupe créé par les parents d’un adolescent qui s’est suicidé lorsque sa relation homosexuelle a fait le tour du Net. Le compte twitter de Monica Lewinsky a enregistré prés de 20 000 abonnés en 24 heures.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.