GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Ferguson: Barack Obama prend des mesures pour éviter un autre drame

    media Des manifestations ont eu lieu lundi dans des dizaines d'universités américaines pour demander, mains levées, justice pour Michael Brown. REUTERS/Adrees Latif

    Une réunion de crise s’est tenue lundi à la Maison Blanche sur les suites du dossier Ferguson. Des manifestations ont lieu chaque jour dans plusieurs villes des Etats-Unis pour protester contre la décision du grand jury de ne pas inculper Darren Wilson, le policier blanc qui avait tué Michaël Brown, un adolescent noir, le 9 août dernier. Barack Obama a nommé deux personnes chargées d’un groupe de travail sur l’amélioration des méthodes de maintien de l’ordre.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    Le groupe de travail nommé par Barack Obama devra rendre ses recommandations dans les trois mois. Dans le même temps, le président devrait, par décret, prendre une décision sur la manière de répondre aux manifestations aux Etats-Unis. Il s’agit de faire descendre la tension en limitant les équipements militaires, véhicules blindés anti-émeutes et gaz lacrymogène par exemple, que les activistes considèrent comme une provocation et une incitation à la violence.

    Barack Obama enfin va demander des fonds au Congrès pour commencer à équiper les forces de l’ordre de caméras qui permettent d’enregistrer toute interaction d’un officier avec le public.

    Le dossier Ferguson ne sera pas enterré

    Le président des Etats-Unis a fait une promesse à ses interlocuteurs, et notamment les jeunes qui étaient à la Maison Blanche : le dossier Ferguson ne sera pas enterré. « La raison pour laquelle cette fois ce sera différent, c’est que le président des Etats-Unis est totalement investi et il va s’assurer que cette fois ce soit différent, a affirmé Barack Obama. Quand j’entends les jeunes parler de leurs expériences, se sentant marginalisés… On ne leur accorde aucune confiance, cela viole ma conviction de ce que l’Amérique doit être. »

    Les manifestations ont continué hier, lundi, dans tous les Etats-Unis. La circulation a été perturbée par des jeunes gens dans une cinquantaine de villes face à des forces de l’ordre qui n’osent pas intervenir.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.