GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: Obama dénonce un racisme «profondément enraciné»

    media Manifestation devant le département de police de Ferguson dans le Missouri, le 5 décembre. REUTERS/Jim Young

    Les grandes villes américaines continuent d’être perturbées par des manifestations quotidiennes contre les violences policières et l’impunité des officiers. Barack Obama, dont la présence sur le terrain est réclamée par les manifestants, a pris la parole hier, lundi, sur ce dossier. Dans un entretien accordé à une chaîne de télévision destinée au public afro-américain (Black Entertainment Television), le président est redevenu un membre de la communauté noire.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    De Ferguson à Staten Island ou Cleveland, les manifestants demandent à Barack Obama de prendre parti, en tant que président des Etats-Unis certes, mais aussi en tant que membre de la communauté noire.

    Hier soir, sur la chaîne Black Entertainment Television, Barack Obama a abandonné le langage plein de nuances adopté depuis le début de ces manifestations. Il est revenu sur sa jeunesse, et sur « la peur des Noirs ancrée dans le subconscient de certains », ce racisme « profondément enraciné » :

    « Nous ne voulons pas simplement que le jeune homme parfait soit traité correctement, nous voulons aussi que les jeunes gens qui ont peut-être fait des erreurs… Nous voulons que l’ont ait pour eux le même bénéfice du doute que pour tous les autres. Je veux que mes petits-fils soient traités comme tous les autres petits-fils. »

    Des données toujours plus accablantes sur les pratiques policières sont révélées. Aucune statistique nationales n’existe, mais selon des organisations qui ont compilé les rapports des 100 départements de police les plus importants des Etats-Unis, 1 142 homicides non justifiés sont attribués chaque année aux policiers.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.